Tinder ne conserve plus pour lui seul ses algorithmes de rencontres. Il les met aujourd’hui à disposition du géant américain qu’est Forbes, dans le cadre d’une application dédiée aux rencontres entre jeunes influenceurs.

Tinder

Ce n’était certainement pas l’alliance la plus attendue du moment, et pourtant. Tinder, la célèbre application de rencontres sur mobiles, forte de ses quelque 50 millions d’utilisateurs actifs dans le monde, s’est trouvé un allié de choix : Forbes. Il s’est chargé de lui créer une application sur mesure dédiée aux rencontres entre influenceurs. Tout un programme.

Baptisée Under 30, l’application de Forbes a été « développée en interne avec l’aide de Tinder » et « sera officiellement lancée durant le deuxième sommet annuel Forbes Under 30 à Philadelphie, du 4 au 7 octobre 2015 », indique Forbes. Son but ? Mettre en relation des influenceurs de moins de 30 ans dans le domaine des finances, de l’art, des médias, du sport, des sciences et de tant d’autres domaines, en espérant que ces entrepreneurs puissent nouer des relations fructueuses, du moins professionnellement. Seuls 2000 de ces privilégiés, des « game changers » d’après Forbes, pourront initialement tester cette application pour le moins élitiste, composée de réseautage, de notifications et autres messageries privées.

L’application de Forbes n’a rien de passionnant en soi pour le commun des mortels, ne s’adressant qu’à une part infime des mobinautes, mais montre la volonté de Tinder de trouver de nouveaux moyens de monétiser ses recherches. Après ce premier partenariat avec un tiers et ce premier partage de sa technologie – son algorithme de rencontres – on peut s’attendre à ce que Tinder poursuive sur sa lancée avec d’autres comparses.