Vous n’avez pas pu passer à côté de cette actualité cette semaine. Google a annoncé la capacité des montres Android Wear à se connecter à des terminaux… Apple. Découvrons ensemble ce qu’il est possible de faire avec un iPhone et une montre sous Android. Attention, vous risquez d’être déçus.

android-wear-4

Pour l’heure, Google a annoncé que seule la LG Watch Urbane était actuellement parfaitement compatible avec Android Wear sur iOS. Nous avons donc lié un iPhone 6 Plus à une LG Watch Urbane, mais il est parfaitement possible d’appairer une autre montre à un iPhone tant que celle-ci est équipée de la version 1.3 d’Android Wear. Nous avons par exemple pu connecter une Motorola Moto 360 au téléphone. Si vous rencontrez quelques soucis lors du couplage de votre montre à votre iPhone, vous pouvez vous rendre vers notre tutoriel détaillant la marche à suivre.

Ce qu’il est possible de faire actuellement

La réception des messages

android-wear-3

La réception des messages envoyés depuis l’application Messages fonctionne parfaitement. Malheureusement, il n’est pas possible de répondre directement depuis la montre, même par des phrases préconfigurées à la base. L’application Google Hangouts est également prise en charge par la montre. Mais comme l’application de messagerie classique, il sera nécessaire de dégainer votre téléphone pour répondre à votre correspondant. Notez que lors de notre premier test, la LG Watch Urbane ne recevait que les notifications provenant de Hangouts, mais depuis la dernière mise à jour, ce souci semble réglé.

Les appels

android-wear-2

Les appels téléphoniques sont eux aussi bien pris en compte depuis iOS. Il est possible de répondre et de raccrocher directement depuis votre tocante. Néanmoins, n’espérez pas passer un appel depuis votre montre, la LG Watch ne disposant pas de haut-parleur, il sera difficile de passer un appel depuis celle-ci, à la différence de l’Apple Watch qui dispose elle d’un haut-parleur et d’un microphone. Il peut être tout de même pratique de pouvoir refuser un appel lors d’un rendez-vous sans devoir sortir son téléphone.

Les e-mails

L’autre atout des montres connectées, c’est qu’elles permettent de consulter les derniers mails reçus d’un rapide coup d’œil à votre poignet. Et là encore, c’est une certaine déception puisqu’il est obligatoire d’utiliser l’application Gmail et donc un compte mail associé afin de recevoir sur sa montre le nom de l’envoyeur, l’objet du mail ainsi qu’une partie du corps du texte. L’application Mail d’Apple n’est quant à elle pas compatible, ce qui nécessitera de mettre en place une redirection de vos mails sur votre boite Gmail pour les recevoir sur votre smartwatch. Pas très pratique…

Malheureusement le système n’est pas encore parfait, il est arrivé assez régulièrement lors de nos tests que la montre n’affiche aucune notification lors de la réception d’un nouvel email.

Les rappels

android-wear-5

Cette fois-ci, notre LG a parfaitement réussi à obtenir le rappel créé directement depuis l’application éponyme propre à iOS. L’ensemble du message est affiché à l’écran. Petit bémol, l’application Rappel n’est pas disponible sur la montre, ce qui oblige à passer par l’iPhone pour en créer un.

Réveil et minuteur

Comme sur Android, il est nécessaire de mettre en place un réveil directement grâce à l’application interne « Alarme » pour que celle-ci vous réveille au petit matin. Cette fonctionnalité pour le coup fonctionne bien puisqu’elle est inhérente à la montre. Tout comme le minuteur, qui remplit parfaitement sa fonction. Rien à signaler sur ces deux applications.

Modification du cadran

Cadrans iOS
Depuis l’application Android Wear, vous pouvez simplement modifier le style du cadran grâce aux différentes faces proposées par le constructeur. Bonne nouvelle, Google a intégré une « boutique » permettant de télécharger de nouveau cadran. Malheureusement pour l’instant, le choix est moins conséquent que sur le Play Store puisque seulement 15 cadrans sont disponibles avec la Watch Urbane du constructeur coréen.

Une première version loin d’être aboutie

android-wear-1

Si l’on devait désigner ce premier jet d’Android Wear sur iOS, ce serait certainement par le suivant : lacunaire. Comme vous avez pu le voir plus haut, les fonctionnalités sont pour l’instant très, voire trop basiques. La grande force des montres connectées et d’Android Wear est de pouvoir effectuer certaines tâches sans devoir son téléphone de sa poche, comme changer de piste sur l’application musique, baisser le volume sonore, ou encore d’accéder simplement à un trajet Google Maps.

Les montres sous Android Wear offrent de fonctionnalités s’appuyant sur les applications installées sur votre téléphone Android pour installer les dépendances nécessaires sur la montre elle-même. Malheureusement, cette analyse ne s’effectue pas iOS, on se retrouve alors avec une montre amputée de nombreuses fonctions. Elle sera seulement capable de lire vos messages, vos mails, et de vous communiquer la météo… N’espérez pas accéder à votre musique, votre compte en banque ou à un parcours Google Maps. Du moins pas encore.

Une smartwatch est également intéressante pour ses différents capteurs permettant de collecter des données en rapport avec votre santé, depuis le nombre de pas effectués dans la journée jusqu’à la fréquence cardiaque. Et là, c’est une nouvelle fois décevant. Google a annoncé que les données seront seulement disponibles sur l’application Fit, et il n’y a pas de compatibilité avec l’app d’Apple Santé. Alors, me direz-vous, l’application de Google est complète, simple et fait très bien son travail. Évidemment, mais pour l’heure aucune version n’est disponible sur iOS. Il faudra donc passer par la version web, ou par la montre pour voir le nombre de pas qu’il vous reste à faire avant d’atteindre votre objectif quotidien.

Pour conclure, l’idée de Google de porter Android Wear quand on est propriétaire d’un iPhone est enthousiasmante, d’autant que l’offre de montres disponibles s’enrichit actuellement de nouveaux produits, grâce aux annonces de l’IFA. Dans les faits, un possesseur d’iPhone n’a (pour l’instant) que peu d’intérêt d’utiliser une montre Android Wear, puisqu’il n’utilisera qu’une faible part des capacités du système. De plus, il est nécessaire que la montre en question dispose de la dernière version d’Android Wear pour communiquer avec l’iPhone, sans quoi l’utilisateur sera obligé d’utiliser un appareil Android pour mettre à jour sa montre… On a vu plus pratique. Bref, si l’on peut saluer la capacité de Mountain View à s’ouvrir à son principal concurrent, on ne peut pas réellement conseiller aux adeptes de l’iPhone d’investir dans une montre sous Android Wear, de moins pas tout de suite, cette compatibilité ressemblant finalement pour l’heure à une bêta plus qu’à une version finale. Mais Android Wear sur iOS vient tout juste de sortir, et on peut espérer que Google poursuivra ses efforts dans les mois à venir.