Uber ne veut pas seulement être un service exploitant des outils mis au point par d’autres acteurs de l’industrie high-tech, et souhaite se développer rapidement dans le domaine de la cartographie. Ainsi, de plus en plus de véhicules de la marque sont aperçus sur les routes américaines.

uber

Il vous est certainement déjà arrivé de croiser une Google Car, surmontée d’une imposante caméra 3D, et c’est toujours assez surprenant. Mais ce sont bientôt des voitures Uber, équipées du même attirail, que l’on pourrait retrouver sur les routes. En effet, la firme américaine déploie actuellement de plus en plus de véhicules aux États-Unis – et prochainement partout dans le monde ? – chargés de cartographier au moins les routes des villes où les services d’Uber sont accessibles. Derrière cette manoeuvre, il semble y avoir deux objectifs : être totalement indépendant concernant le service de cartographie embarqué dans les véhicules, et ainsi développer parallèlement les projets de voitures autonomes de la compagnie.

Du côté d’Uber, on est discret sur le sujet. « Ces voitures sont sur les routes depuis de nombreux mois, collectant des images qui vont nous aider à améliorer nos cartes qui sont essentielles à l’expérience Uber », a ainsi expliqué la firme à Tech Insider. Toutefois, BuzzFeed rapporte qu’Uber a déployé une flotte de véhicules de cartographie à proximité de l’Université d’Arizona, avec laquelle Uber a noué un partenariat. Ces véhicules, qui utilisent une technologie propriétaire à la place de celle de Bing, ont pour but de capturer des images spécialement pour les voitures autonomes de la firme.

Il semble donc y avoir deux types de véhicules de cartographie chez Uber, les premiers cherchant à améliorer les cartes avec l’aide des technologies de Bing racheté à Microsoft, et les seconds se basant sur des technologies propriétaires. Un travail conséquent qui découle aussi de l’échec du rachat de Here Maps à Nokia il y a quelques mois.

En savoir plus : Uber est partenaire du programme Amber aux Etats-Unis