Comme il le fait régulièrement, Pushbullet se met aujourd’hui à jour sur le Play Store. L’application de continuité entre smartphone et ordinateur se prépare pour Android 6.0 Marshmallow.

pushbullet

La version 17.0.5 de Pushbullet vient de faire son entrée sur le Play Store. Puisqu’Android 6.0 Marshmallow est désormais disponible, au moins sur les Nexus, et que nombre de constructeurs tiers montrent leur hâte de pousser la mise à jour sur leurs appareils, l’app se met à niveau pour être compatible. Elle s’adapte notamment à l’usage des permissions runtime, c’est-à-dire à la possibilité offerte au mobinaute de ne valider qu’une partie des permissions demandées par ses apps, et de ne les valider que lorsque leur usage est requis. Grosso modo, Pushbullet autorise la fameuse gestion des permissions imposée par Marshmallow, et qui sera nécessaire aux apps voulant tourner correctement sur les nouveaux terminaux mobiles. Elle regroupe ses permissions autour de quatre groupes que sont les SMS, les contacts, le téléphone et le stockage.

Outre ces nouveautés, Pushbullet ajoute quelques options supplémentaires, avec notamment la fonction de partage Direct Share, toujours pour les terminaux sous Marshmallow, cherche à résoudre un bug touchant les MMS, assure le mirroring des notifications sur Marshmallow, quelques autres bugs, et réduit la taille de son APK.