Facebook réfléchit aux prochaines avancées de son réseau social, et prend en compte un certain vieillissement de son public. Quand son public initialement adolescent est devenu celui de parents postant des photos d’enfants, le réseau social songe à ajouter un semblant de protection à l’image des plus petits.

facebook-f8-mark-zuckerberg-21-e1417804264852

Hyperactif ces derniers jours, entre le lancement de son application Notify pour iOS et le test d’une option d’envoi de messages éphémères en France depuis hier, Facebook serait actuellement à l’œuvre sur une nouvelle fonctionnalité. Dans l’optique de protéger l’image des plus jeunes dans les colonnes de son réseau social, il travaillerait actuellement sur un système permettant d’avertir automatiquement les parents postant aux yeux de tous des clichés de leurs bambins.

Peu y prêtent réellement attention, ne fouinant jamais dans les paramètres de confidentialité de leur compte. Et publient, sans vraiment le savoir, des photos de leurs enfants dès la maternité, à leurs premiers pas, sur le chemin de l’école à chaque rentrée – mais pas seulement – disponibles aux yeux de tous. Même combat pour les proches de ces têtes blondes, qui postent parfois eux aussi des clichés pourtant destinés à une sphère privée, toujours en public. Problème : si la gestion du droit à l’image des enfants revient aux parents, la question devient épineuse quand ces derniers n’ont pas pleinement conscience de publier aux yeux de tous des photos de leurs bambins.

« Si je devais publier une photo de mes enfants jouant au parc et qu’accidentellement, je le partageais en public, ce système pourrait dire : Hey, attends une minute, c’est une photo de tes enfants, normalement du ne les envoies qu’aux membres de ta famille, es-tu sûr de vouloir faire ça ? » : voilà comment le vice-président de l’ingénierie de Facebook, Jay Parish, a choisi de décrire comment le réseau social pourrait s’améliorer.

C’est là, en revanche, encore une piste de réflexion plus qu’un projet destiné à être mis en place dans un futur proche. L’utilisation de l’intelligence artificielle pour la détection de clichés d’enfants a en effet été évoquée en même temps que les grandes idées du réseau social sur le long terme en matière de deep learning et d’IA. Mais l’idée est là.