Facebook annonce le lancement d’un nouveau service disponible sur ses applications mobiles et sa version web, du moins aux États-Unis : un outil permettant aux associations caritatives de lever des fonds pour des opérations précises.

Fundraisers

À l’heure du financement participatif, utilisé aussi bien pour lancer de nouveaux projets technologiques ou culturels, à l’image de Kickstarter, la plateforme la plus célèbre, les sites de type « cagnotte » peuvent également servir à la levée de fonds dans une optique désintéressée. C’est notamment le mouvement que l’on observe actuellement sur Leetchi, suite aux événements du weekend dernier. C’est à mi-chemin entre ces différents services que cherche à se positionner Facebook, qui lance aujourd’hui son service Fundraisers.

Tel que le réseau social le présente, Fundraiser est « un endroit dédié à la levée de fonds pour une Page à visée non lucrative, pour des campagnes spécifiques« . Allant un peu plus loin que le bouton « Donate » déjà proposé par Facebook, le service Fundraiser propose la création de pages dédiées où chaque organisateur peut décrire l’objet de sa campagne, collecter des fonds via un bouton dédié (avec la possibilité d’afficher des sommes recommandées) et d’afficher la progression de la collecte. Côté utilisateurs, Facebook promet la possibilité de partager chaque acte de don, appuyant sur la vitalité des campagnes ainsi créées. Le réseau social n’indique pas s’il prend ou non une commission au passage.

Pour l’heure, seules 37 associations ont été choisies par Facebook. On retrouve ainsi des associations américaines telles que World Wildlife Find ou la National Multiple Sclerosis Society, quand le réseau social promet d’étendre son outil à rapidement, sans évoquer toutefois une sortie internationale. L’annonce de Fundraiser suit de peu une autre décision de Facebook, elle aussi à visée sociale, suite aux attentats de Paris : l’extension de son option Safety Check, jusqu’alors réservée aux catastrophes naturelles.