Le dislike n’est pas pour tout de suite. En revanche, Facebook va faire le pari risqué, d’ici quelques semaines, d’autoriser ses utilisateurs à délaisser le like au profit de “Réactions”.

facebook-emojis

Il en est question depuis plus de trois mois, et depuis bien plus longtemps dans l’esprit des utilisateurs du réseau social. Mieux que le “dislike”, les emojis (ou plutôt “Réactions”) permettant de réagir aux statuts de ses contacts Facebook sont sur les rails. Et même en test auprès de quelques utilisateurs chanceux, qui peuvent donc, depuis la fin de l’année dernière, commenter les publications avec des emojis surpris, hilare, triste, surpris, ou bien par un cœur. Un emoji “Yay”, difficilement compréhensible par tous les internautes, a disparu au passage.

Et tandis que le bouton “like” accueille six milliards de clics par jour, et que Bloomberg en raconte l’histoire dans un long article, il changera. Même s’il est emblématique du fonctionnement de Facebook, qui a toujours refusé de tourner ce pouce bleu vers le bas, il évoluera. D’après le réseau social, l’intégration des emojis symbolisant les réactions de membres du réseau social, qui viendront compléter le like, arrivera durant “les prochaines semaines”. Pour y accéder, il faudra procéder comme avec le clavier Google, qui impose un appui long (sur la touche Entrer) pour accéder à la liste complète des emojis. Ici, il faudra passer par un appui long sur la touche Like, du moins sur mobiles.

L’option ne sera pas réservée aux États-Unis, mais sera déployée partout dans le monde. Patience, donc.