La plateforme Parse, rachetée par Facebok il y a quelques années, s’apprête à fermer ses portes, et invite ses clients à faire migrer leurs applications avant janvier 2017.

parse facebook hein

Aujourd’hui, Facebook et Parse viennent d’annoncer la fermeture de Parse dans un billet de blog signé de son cofondateur Kevin Lacker, qui en profite pour expliquer que les développeurs tirant parti de la plate-forme auront un an pour migrer leurs applications avant que Parse ne s’arrête complètement, le 28 janvier 2017.

Pour aider à la migration, Parse fournit d’ailleurs quelques outils aux développeurs. Comme expliqué sur le post, Parse va offrir “un outil de migration de base de données qui vous permet de migrer les données à partir de votre application Parse pour toute base de données MongoDB. Au cours de cette migration, l’API Parse continuera de fonctionner comme d’habitude en fonction de votre nouvelle base de données”. Deuxièmement, “nous allons mettre le serveur Parse en open source, ce qui vous permettra d’exécuter la plupart des API Parse depuis votre propre serveur Node.js”. Une fois les données rapatriées dans votre propre base de données, le serveur Parse permet de garder une application en cours d’exécution sans changements majeurs dans le code côté client. Pour plus de détails, Parse a d’ailleurs publié un guide de migration.

C’est en 2013 que Facebook a mis la main sur Parse, une startup un peu nébuleuse “dédiée à la création d’applications mobiles s’appuyant sur le cloud”, pour 85 millions de dollars. L’idée était alors de faciliter aux développeurs la création et la monétisation d’applications mobiles, secteur d’activité que Facebook souhaite aujourd’hui étendre.