Google n’est pas le seul à annoncer avoir dépassé un cap significatif aujourd’hui. WhatsApp, l’application de messagerie instantanée rachetée par Facebook en 2014, en fait de même.

whatsapp-milliard

Un milliard. C’est le nombre de personnes qui utilisent WhatsApp au moins une fois par mois, soit 100 millions de plus qu’en septembre dernier, ce qui représente une progression plus rapide encore que Gmail, mais aussi et surtout un parc plus élevé que Facebook Messenger lui-même. Cette annonce est d’autant plus impressionnante que l’application ne comptait que 450 millions d’utilisateurs actifs par mois lors de son rachat voilà deux ans de cela.

 

Objectif monétisation

Cette annonce arrive seulement quelques jours après l’abandon du système d’abonnement de l’application qui demandait aux abonnés de verser une cotisation de 89 centimes par an pour pouvoir utiliser WhatsApp. Pour autant, Mark Zuckerberg a d’ores et déjà annoncé qu’il n’était pas question d’intégrer de la publicité pour rentabiliser l’application. Plutôt que de faire payer les utilisateurs, l’entreprise souhaite monétiser son milliard d’utilisateurs en permettant aux marques d’entrer en contact avec leur clientèle, un peu comme souhaite le faire Uber sur Facebook Messenger prochainement.

Cette volonté de faciliter la communication entre les utilisateurs de la messagerie instantanée et les entreprises, Mark Zuckerberg l’a réitérée ce matin dans son message sur Facebook annonçant le milliard d’utilisateurs sur WhatsApp. Et ce n’est pas tout puisque WhatsApp espère bien continuer son ascension. « Il reste six milliards de personnes à connecter », comme le précise le communiqué.