L’actualité du week-end a été marquée par l’annonce d’une possible transformation de l’affichage de Twitter, qui envisagerait d’afficher les tweets selon leur pertinence et leur impact plutôt que par ordre chronologique. Une rumeur démentie depuis par Jack Dorsey, le CEO du réseau social.

Jack Dorsey, CEO de Twitter

Jack Dorsey, CEO de Twitter

Mouvement de panique sur Twitter. Alors qu’une bonne partie des utilisateurs commençait à s’exciter sur les préparatifs du Superbowl, qui a suscité des millions de tweets, un article de Buzzfeed a suscité l’émoi chez d’autres. Un article qui explique que Twitter s’apprête à introduire un tout nouvel algorithme, triant les tweets non plus par ordre chronologique, mais par intérêt, mettant plus facilement en avant du contenu viral ou en provenance de gros compte que celui des utilisateurs lambdas.

En rapport : Si vous ne voulez plus de pub il vous faudra plus de followers

Des centaines de milliers de messages, regroupés sous la bannière #RIPtwitter, ont ainsi pullulé, dénonçant par avance cette éventuelle mise à jour du réseau de microblogging. C’est vrai qu’à y regarder de près, qui aurait envie d’avoir un fil d’actualité plombé de messages correspondants aux tendances, souvent médiocres et initiées par des amateurs de télé-réalité ? De quoi faire frémir les fidèles utilisateurs de Twitter, qui voient d’un mauvais œil tout changement relatif aux tweets, qu’il s’agisse de cet algorithme ou d’un éventuel passage à 10 000 caractères.

Le hashtag relatif à cette affaire a regroupé plusieurs centaines de milliers de messages, suffisamment pour que Jack Dorsey y réagisse en personne.

“Bonjour Twitter ! En ce qui concerne #RIPTwitter : je veux que vous sachiez que nous sommes toujours à votre écoute. Nous n’avons pas prévu de réorganiser les timelines la semaine prochaine. Twitter c’est le direct. Twitter c’est qui et ce que vous suivez. Et Twitter va perdurer !”

Les plus pointilleux relèveront qu’il ne s’agit pas là d’un “non” catégorique puisque Jack Dorsey précise “la semaine prochaine”. D’après certains, Twitter teste effectivement un affichage algorithmique, mais cette fonctionnalité pourrait n’arriver, un jour, que sous la forme d’une option que l’utilisateur activerait à sa guise. Voilà qui est rassurant.