Moins d’un an et demi après son lancement, la messagerie Qik de Skype fermera ses portes. Dans tout juste un mois, c’en sera donc fini de ce pendant à Snapchat.

qik

Devant la montée de la messagerie éphémère Snapchat, de plus en plus populaire auprès des jeunes mobinautes, Skype lançait, à l’automne 2014, un service baptisé Qik. Il permettait d’envoyer des messages vidéo à ses contacts, soit en direct, soit en différé, à une ou plusieurs personnes et d’une durée pouvant monter jusqu’à 42 secondes. Et surtout, l’application permettait de les effacer à distance à la demande, et ils disparaissaient d’office au bout d’une quinzaine de jours.

On se doutait bien que cette application, qui n’avait plus été mise à jour depuis juin 2015 et était assez mal notée (3,9/5), finirait tôt ou tard par disparaître du Play Store. Par le biais d’une publication publiquement titrée « Qkype Qik is moving », la division messagerie de Microsoft indique donc la fermeture du service à partir du 24 mars prochain, et encourage ses utilisateurs à sauvegarder les vidéos qu’ils jugent importantes.

Et de justifier sa décision non pas par le marché concurrentiel des applications de messagerie éphémère, mais par… la concurrence menée par Skype. « Depuis [son lancement], nous nous sommes rendu compte que la plupart d’entre vous fait tout cela [les appels vidéo groupés] avec Skype ». Microsoft indique dont avoir migré la plupart des fonctionnalités de Qik, mais pas les plus caractéristiques de l’application, c’est-à-dire sa dimension éphémère.