Facebook se réserve la possibilité de laisser les publicitaires utiliser les réactions des internautes pour mieux cibler leurs publications. Mais pour l’heure, ils ne peuvent pas accéder à ces statistiques.

Capture d’écran 2016-02-24 à 15.28.24

Tout juste déployées sur le web et sur les mobiles (si vous ne les avez pas sur le vôtre, pensez à le redémarrer), les Réactions Facebook permettent aux membres du réseau social de ne plus se contenter du Like. Cinq autres émotions peuvent ainsi être montrées, de l’enthousiasme à la tristesse, et être observées par les auteurs des posts bénéficiant de ces Réactions.

Ces dernières, pour l’heure, ne sont pas destinées aux publicitaires. Comprenez que dans le cadre de publications suggérées, et donc sponsorisées, qui apparaissent dans votre fil d’actualités, vous pouvez toujours exprimer un Like, ou toute autre réaction. En revanche, les annonceurs, eux, n’ont pas accès aux statistiques détaillées des réactions que leurs publications ont suscitées. Ces dernières leur sont donc fournies sous la forme de données globales, mêlant les réactions positives et négatives.

D’après Reuters toutefois, Facebook se réserve le droit de réfléchir à une possible utilisation de ces Réactions pour mieux cibler les affichages publicitaires, et notamment pour ne plus afficher les publication similaires à des publicités ayant suscité des réactions négatives. On l’imagine, la composante pécuniaire devrait jouer ici un rôle prépondérant.

Comment utiliser les Réactions Facebook ?

Rappelons que les cinq réactions Facebooks cohabitent avec le Like. « J’Adore », « Haha », « Wouah », « Triste » et « Grrr » sont ainsi matérialisés par des emojis s’affichant au-dessus du bouton J’aime.

Pour les utiliser sur mobile, il suffit de maintenir l’appui sur le bouton J’aime, ce qui fera apparaître la sélection de Réactions, puis de cliquer sur celle qui vous correspond. Sur les écrans non tactiles, les Réactions apparaissent lorsque vous passez votre souris au-dessus du bouton J’aime. Notez que vous pouvez consulter également la répartition des réactions suscitées par vos publications en passant votre souris au-dessus des icônes qui s’affichent sous vos posts.