C’est l’heure de casser sa tirelire pour GoPro. La firme californienne, dont les derniers résultats financiers étaient plutôt moroses, annonce le rachat de deux applications mobiles de montage vidéo. De quoi créer un écosystème maison autour de ses caméras sportives.

gopro-hero4-session

Pour GoPro, le spécialiste des caméras sportives, voilà une nouvelle ère qui s’ouvre. Car la firme américaine annonce aujourd’hui le rachat de deux applications spécialisées dans le montage vidéo simplifié sur mobiles, montrant son ambition de proposer une solution clé en main, du tournage au montage, à ses clients.

Pour ce faire, GoPro annonce être parvenu à trouver un accord avec les éditeurs de Replay (les Français de Stupeflix) et Slice, deux applications pour iOS dédiées au montage. Elles permettent à l’utilisateur de choisir photos et vidéos dans sa galerie, puis d’y ajouter des effets, des transitions, du texte et de la musique, sans oublier les possibilités de partages offertes par la suite. Il faut d’ailleurs noter que GoPro compte laisser les équipes des deux apps mener leurs projets actuels à bien, à commencer par le lancement de leur version Android dans l’année.

“Intégrer Replay et Splice à la stratégie mobile de GoPro accélère la capacité de GoPro à fournir des solutions d’édition mobile ultra pratiques et pourtant puissantes, aux clients de GoPro et aux milliards d’utilisateurs de smartphones”, indique la marque. Il faut dire que les derniers résultats de l’entreprise, qui montrent des pertes financières, ont souffert de la concurrence accrue menée par les compétiteurs de GoPro. Avec des caméras complétées par un système de montage simplifié et un futur drone également compatible avec l’outil, GoPro entend sans nul doute offrir une plus-value à ses clients, et redresser ses finances.