Niantic Labs, en charge du développement de Pokémon Go, compte bien livrer un jeu entièrement fini. Il annonce donc à la fois procéder à une campagne de bêta-test, mais aussi repousser la conférence qui aurait permis, d’ici dix jours, d’en détailler le gameplay.

pokemon gp

Niantic Labs, soutenus par Google mais désormais indépendant, est essentiellement connu pour le jeu en réalité augmentée qu’est Ingress. Pourtant, c’est via une licence particulièrement populaire que la firme américaine s’illustre : Pokémon. Le développement de son titre, réalisé en partenariat avec The Pokémon Company, a été officialisé en décembre dernier, pour une sortie sur les smartphones (Android et iOS, on l’imagine) dans les mois à suivre. On sait encore bien peu de chose du jeu, si ce n’est qu’il fonctionnera sur un système de réalité augmentée, nécessitera l’usage de la géolocalisation du joueur, et pourra nécessiter l’usage d’un bracelet spécifique, connecté en Bluetooth au téléphone, pour enrichir l’expérience de jeu.

Pokémon Go : Niantic Labs livre quelques détails pour patienter jusqu’à sa sortie

Les fans attendant depuis trois mois d’en savoir plus et, depuis quelques semaines, avaient en ligne de mire une échéance claire : la conférence Pokemon Go prévue dans le cadre de la Game Developers Conference (GDC) de San Francisco, à la mi-mars. Mais le CEO de Niantic Labs, John Hanke, vient de décevoir les espoirs des impatients en annonçant que l’événement sera finalement repoussé. Une chance de moins, donc, d’en découvrir le gameplay dans le détail et en images.

“Nous avons décidé de repousser notre conférence de la GDC sur Pokémon Go pour nous concentrer sur la préparation du produit pour des bêta-tests et son lancement. Même si nous détestons décevoir les membres de l’industrie qui participent à la GDC, nous pensons qu’il vaut mieux consacrer notre temps et notre énergie à nous assurer que chaque aspect du produit est tel que nous voulons qu’il soit.”

Une campagne de bêta-test réservée au Japon

Comprenez qu’alors que les Pokémon soufflent cette année leur vingtième bougie, il n’est pas question pour The Pokémon Company de laisser la moindre marge d’erreur à Niantic. Le développeur va d’ailleurs lancer dans les semaines à venir une première campagne de bêta-test au Japon (les inscriptions ici, pour les résidents japonais), qu’il compte déployer dans d’autres pays par la suite. Espérons que contrairement à la conférence de la GDC, la sortie de Pokémon Go, elle, ne soit pas décalée… même si Niantic a jusqu’ici joué la prudence, n’évoquant qu’une sortie dans le courant de l’année 2016.