Les applications de géolocalisation pour taxis sont enfin de sortie, et c’est la plateforme Le Taxi qui se charge de les fédérer. Les VTC vont peut-être faire face à plus de concurrence sur ce secteur.

Capture d’écran 2016-03-24 à 18.17.05

Il était temps, non ? Acculé par une concurrence qu’ils disent déloyale, les taxis ont bien du mal à glaner des clients. Il faut dire que le service a besoin de se moderniser et de passer à l’heure du smartphone, avec l’utilisation de la géolocalisation pour permettre au client de commander un véhicule du bout des doigts.

Pour cela, le gouvernement a lancé la plateforme Le Taxi (le.taxi) pour mettre en relation ces clients hyper-connectés et des taxis moins farouches avec la technologie. Comme l’explique le site web : « sur son smartphone, le client utilise n’importe quelle application agréée pour héler un taxi au plus près, partout en France, 24h/24″. Ce sont deux applications qui ont été lancées sur le Play Store en date du 21 mars (tedyCab et Zaléou) et deux autres seront prochainement disponibles (Mon Appli Taxi et Taxi Proxi).

Capture d’écran 2016-03-24 à 18.18.31

Quant aux taxis, ils auront le choix entre de nombreuses applications, et il semblerait que ce soit surtout la situation géographique qui déterminera quelle app ceux-ci doivent utiliser. En fait, le rôle de Le Taxi est finalement de fédérer ces différentes applications.

Le client aura donc les mêmes avantages qu’avec Uber par exemple (commande électronique, pas de frais d’arrivée, système de notation des chauffeurs, estimation du prix du trajet…) à la différence que ces applications ne permettront toujours pas de payer directement la course en enregistrant une carte bancaire sur l’application.

Des tests ont, semble-t-il, lieu à Montpellier, mais pour l’avoir essayé à Paris, il y est déjà possible de commander un véhicule.