Nintendo est revenu sur les annonces de nouveaux jeux mobiles de la semaine dernière et s’est expliqué un peu plus longuement sur ses choix.

fire emblem fates

Image tirée de Fire Emblem Fates, le dernier épisode de la série sortie sur Nintendo 3DS.

Nintendo a présenté ses résultats financiers la semaine dernière et en a profité pour annoncer l’arrivée pour l’automne prochain de deux nouveaux jeux mobiles : Fire Emblem et Animal Crossing. Mais pourquoi avoir choisi ces deux titres précis et non pas des licences plus connues, à commencer par Mario ou Zelda, par exemple ? La question a été posée directement à Tatsumi Kimishima, le PDG de Nintendo, peu de temps après l’annonce des résultats financiers. Et voici sa réponse :

« Nous avons choisi Animal Crossing et Fire Emblem comme successeurs de Miitomo dans le but d’attirer différents clients vers les produits de Nintendo et d’avoir plus de mécaniques de jeux différentes. La série Animal Crossing est généralement jouée par une large frange de joueurs, dont des enfants et des femmes. Je pense qu’il y a des chances que ces mêmes clients apprécient l’application mobile. Concernant le choix de Fire Emblem, ce n’est pas tant l’audience potentielle que l’existence de fans purs et durs qui suivent la série depuis longtemps. Nous avons sélectionné deux titres de différentes catégories et différentes séries (IP) afin d’atteindre le plus grand nombre de clients possibles. »

 

Miyamoto au travail comme conseiller sur les jeux mobiles

Tatsumi Kimishima indique également que Nintendo ne s’interdit pas d’utiliser d’autres séries pour ses prochains jeux mobiles. Mais il ne dévoile pas quelle sera leur nature. Ni à quoi ressembleront ces deux jeux mobiles annoncés. Nintendo a tout juste indiqué que le Fire Emblem sur mobile sera « plus accessible » que les jeux traditionnels de la série « mais conservera son gameplay de jeu de rôle et de stratégie ». Concernant le jeu Animal Crossing, on ne sait rien du jeu, si ce n’est qu’il aura un lien avec les jeux Animal Crossing sur 3DS.

Dernier point intéressant de cette séance de question-réponse, Tatsumi Kimishima a indiqué « que les prochains jeux sur smartphones auraient des personnages « qui sont familiers à de nombreux clients » et a indiqué que Shigeru Miyamoto, le créateur de Mario, travaille actuellement avec DeNA, l’éditeur de jeux mobile associé à Nintendo, afin de déterminer « ce qui pourrait être désirable (sic) ».

Quoi qu’il en soit, il faudra attendre l’automne prochain afin de savoir ce que nous réserve Nintendo sur mobile.