Microsoft propose aujourd’hui un nouveau service dédié aux professionnels plus qu’aux particuliers. Baptisé Flow, il vise à automatiser des actions connectées, souvent articulées autour de ses propres services.

Microsoft Flow

Vous connaissez certainement IFTTT, ce service (disponible sur Android) permettant de connecter quelque 305 services web afin de créer des « recettes » selon la formule If This Then That. Il est par exemple possible de choisir le partage de statuts Facebook sur LinkedIn ou Twitter, la sauvegarde automatique d’articles issus d’un média défini dans Pocket, etc. Un outil pratique qui n’est pas sans avoir inspiré un géant de la tech : Microsoft.

Le lancement d’une preview

Après un faux départ – un billet de blog et une page dédiée au service avaient été publiés puis supprimés il y a une semaine – Microsoft a lancé la preview de son service Flow. Rien à voir avec le clavier Word Flow, qui reste toujours d’actualité, puisqu’il s’agit ici de « créer des flux de travail (workflows) automatiques entre vos applications et services favoris pour recevoir des notifications, synchroniser des dossiers, collecter des données et bien plus », explique Redmond.

Contrairement à IFTTT, tourné aussi bien vers des usages personnels que professionnels, Microsoft Flow vise assez clairement les entreprises. En témoignent les exemples d’usages qu’il donne, à commencer par la création de to-do lists sur Wunderlist à la réception d’emails, la collecte dans une feuille de calcul de tous les tweets publiés au sujet de l’entreprise ou la réception d’un SMS dès qu’un email de son manager apparaît dans la boîte de réception. Le tout vise à « faire travailler moins tout en en faisant plus ». Tout un programme, pour l’heure réservé aux États-Unis, et dont on ignore la date de lancement final.