Niantic vient de dévoiler de nouveaux détails sur Pokémon Go. On en sait désormais un peu plus sur son système de combat, lié aux « arènes », et illustré par de nouvelles images.

pokemon go 1

Lentement mais sûrement, Pokémon Go devient de plus en plus concret. De l’alléchante cinématique de l’année dernière aux premières vidéos — un peu décevantes, il faut bien l’admettre — sorties il y a quelques semaines, on sent que le développement de Pokémon Go progresse. Actuellement en phase de bêta-test aux États-Unis, après le Japon et l’Australie, on en apprend aujourd’hui un peu plus sur son système de combats.

pokemon go 3

Niantic Labs ne le précise pas explicitement, mais il semble désormais clair que les combats en un contre un, les joueurs faisant affronter leurs propres Pokémon, sont inexistants. En lieu et place, un système d’arènes, impliquant des équipes ou des groupes de joueurs qui doivent prendre d’assaut des arènes, des points précis sur la carte défendus par d’autres groupes de joueurs.

En savoir plus : Pokémon Go dévoile ses premières images et informations officielles

« Les joueurs peuvent combattre avec les Pokémon qu’ils ont attrapés pour prendre le contrôle d’une Arène. En utilisant les attaques de leurs Pokémon et en évitant les attaques rivales, les joueurs de Pokémon GO peuvent vaincre les Pokémon Défenseurs pour réduire le Prestige de l’Arène. Lorsque le Prestige de l’Arène est à zéro, l’équipe qui la défendait en perd le contrôle, et le Pokémon du gagnant est assigné pour la défendre. Quand une équipe a le contrôle d’une Arène, ses membres peuvent en faire augmenter le Prestige et le niveau en entraînant leurs Pokémon contre les Pokémon qui la défendent. Au fur et à mesure que le niveau de l’Arène augmente, l’équipe qui la défend peut assigner plus de Pokémon pour la défendre. Ils peuvent aussi se joindre à d’autres amis pour combattre ensemble dans une Arène adverse et vaincre plus rapidement les Arènes plus puissantes. »

pokemon go 2

Le reste des nouveautés dévoilées est plutôt anecdotique. On apprend ainsi qu’il sera possible de personnaliser l’apparence de son dresseur ou que le jeu sera bien gratuit au téléchargement, mais contiendra une boutique ingame. « Les joueurs peuvent acheter des PokéPièces, la monnaie virtuelle de Pokémon GO. Celles-ci peuvent être échangées dans l’App Store et Google Play contre des points de recharge et d’autres objets ». Une photo montre qu’il sera possible d’acheter des Pokéballs ou des incubateurs pour faire évoluer ses bestioles plus rapidement.

On ne sait toujours pas quand sortira officiellement Pokémon Go, mais étant donné l’avancée des bêta-test, ce ne devrait plus être qu’une question de semaines.