Vous aimeriez pouvoir monter des vidéos dynamiques depuis votre mobile, et sans que cela vous prenne trop de temps ? C’est possible, et notamment avec Adobe Premiere Clip, dont nous avions annoncé la sortie en décembre 2015, et que nous avons depuis utilisé à quelques reprises. Voici un court guide d’utilisation.

Capture d’écran 2016-06-08 à 14.09.25

Il y a quelques semaines, alors que je discutais avec un autre journaliste web, j’ai appris l’existence d’Adobe Premiere Clip, une application de montage vidéo pour smartphones. Enfin, pas vraiment appris, puisque je connaissais évidemment Adobe Premiere sur laptop, et j’avais entendu parler de la sortie de cette app sur le Play Store, mais je ne m’étais jamais imaginé que l’outil soit réellement utilisable sur smartphone. Je l’imaginais plutôt comme une application compagnon, ou un quelconque outil de retouche, permettant de ralentir ou d’appliquer un effet sur vidéo.

C’est faux. En réalité, Adobe Premiere Clip est bien plus pratique que cela. Il permet notamment de créer des clips vidéos directement depuis votre smartphone, et de les enregistrer puis publier sans qu’un watermark vienne gâcher le tout. Et si vous avez peu de temps pour faire mûrir votre idée de montage, Premiere Clip peut même monter la vidéo automatiquement pour vous.

 

Quelques prérequis

  • Essayer d’enregistrer de courts plans vidéos (5 secondes maximum) plus faciles à intégrer lors du montage. Ces courts plans sont également destinés à faciliter le travail d’intelligence artificielle de Clip.
  • Posséder un smartphone très puissant. Pour cette présentation, nous avons utilisé un Samsung Galaxy S6, qui s’est mis à violemment chauffer, et dont la batterie a fondu de 80 à 0 % en à peu près 2 heures. Oui, en deux heures… Sans compter le nombre de fois où l’application à planté. Heureusement que la sauvegarde (locale) est pratiquement en temps réel, histoire que l’on ne perde rien de nos modifications.
  • Ne pas envisager de monter son premier long-métrage depuis Premiere Clip. Vraiment une mauvaise idée.

 

Le mode Éditeur libre

Lorsque vous arrivez sur Adobe Premiere Clip, sur l’onglet principal « Mes projets », et que vous voulez créer un nouveau projet, il faut sélectionner la bulle représentant un smartphone. Il vous est alors demandé de sélectionner les vidéos que vous souhaitez importer, mais ce n’est pas très important puisque vous pourrez les récupérer après. C’est à ce moment-là que vous est proposé le type de projet : Automatique ou Éditeur libre.

premiere-clip-2

Dans ce mode, vous pouvez éditer librement (c’est tout le principe) et découper vos plans comme bon vous semble. Vous pouvez retoucher l’exposition des plans, mais aussi les tons clairs et tons foncés. Même chose pour le volume sonore, qu’il est même possible de désactiver carrément. Adobe propose aussi d’insérer des fondus audio en entrée ou en sortie ou d’activer le Smart Volume, qui se charge d’égaliser les données audio. On peut également ralentir la piste, pour faire du slow-motion.

Enfin, on peut appliquer un filtre à l’image depuis l’icône représentant trois cercles entremêlés.

 

Mode Automatique

Voilà LA fonctionnalité qui nous intéresse particulièrement puisque Premiere Clip propose de monter directement vos vidéos. Pour cela, vous sélectionnez aussi les plans-séquences que vous souhaitez intégrer et Adobe se charge de vous monter une petite vidéo dynamique et d’ajouter une petite musique qui colle « à peu près » à l’action. Vous pouvez choisir entre quelques musiques intégrées à l’application et les titres issus de votre bibliothèque personnelle.

premiere-clip

Si le résultat obtenu ne vous convient pas, il est toujours possible de « convertir au format libre » en appuyant sur l’icône en forme de clap de cinéma. Et ce qui est ici intéressant, c’est qu’on conserve l’ossature de la vidéo telle que l’application l’avait imaginée. Libre alors à vous d’allonger les plans (Adobe a tendance à les rendre très très courts) ou les réorganiser (même si Adobe est plutôt doué dans ce domaine).

Dernière petite astuce : si vous trouvez le choix de musiques trop réduit, vous pouvez importer des chansons depuis la mémoire interne de votre mobile. On y accède depuis l’icône note de musique, et en cliquant sur « remplacer ». S’ouvre alors une page avec vos dossiers musicaux.