Supercell, le studio derrière les succès Clash of Clans, Boom Beach ou encore Clash Royale, est sur le point de changer de mains. De celles de SoftBank, il devrait finir dans celles de Tencent.

Clash Royale (3 sur 3)

Selon le Wall Street Journal, qui évoquait déjà l’affaire récemment, Tencent Holdings et ses partenaires concluraient actuellement les dernières négociations afin d’obtenir les 73 % de Supercell actuellement détenus par SoftBank pour un montant atteignant les 8 milliards de dollars. À ce prix, le studio finlandais serait alors valorisé à hauteur de plus de 10 milliards de dollars. L’annonce officielle devrait quant à elle être officialisée dans la journée.

Afin de sécuriser la transaction, le géant chinois de l’Internet prévoirait de lever un crédit en l’assurant sur les actifs de Supercell, lui permettant d’éponger plus facilement les coûts d’acquisition. De son côté, Hillhouse Capital Group, un partenaire de Tencent, mènerait les discussions avec un consortium d’investisseurs afin de rejoindre le géant chinois dans l’achat de Supercell.

Une diversification du catalogue

Avec ce rachat, Tencent étofferait un peu plus son catalogue. À l’origine spécialiste de services web comme la messagerie WeChat, l’entreprise chinoise a récemment fait l’acquisition de Riot, l’éditeur du célèbre MOBA League of Legends. Si cette transaction évoquée aujourd’hui se confirme, Tencent se positionnerait donc comme un leader du free-to-play, aussi bien sur PC que sur mobiles. Le WSJ rappelle que le plus gros succès financier sur PC est LoL avec 1,63 milliard de revenus, et que celui sur mobiles n’est autre que Clash of Clans avec 1,35 milliard de dollars.