Snapchat a déposé un brevet correspondant à une technologie qui pourrait se charger de reconnaître les objets présents dans un snap et de proposer ainsi de la publicité adaptée.

Snapchat b

Et si vous preniez une photo d’un ami portant un casque de réalité virtuelle sur le front, et que Snapchat vous proposait directement un filtre supplémentaire correspondant à la marque du casque ? Et si vous preniez un café au Starbucks, et que Snapchat proposait un filtre créé par la marque pour Snapchat ? Ce ne sont que des exemples, mais voilà le type de publicité qui pourrait prochainement arriver sur le réseau social.

Snapchat a en effet déposé un brevet en 2015 concernant « un filtre d’image basé sur la reconnaissance d’objets », permettant de proposer des publicités en fonction des objets identifiés dans les photographies postés par les internautes. Le brevet a été rendu public la semaine dernière par le Bureau américain des brevets et des marques de commerce (USPTO), mais rien n’indique que cette technologie s’apprête à être utilisée par Snapchat.

A lire : Le guide de survie de Snapchat a l'usage des plus de 25 ans

On image également bien Snapchat renforcer son système de filtres géolocalisés en repérant par exemple la position d’un utilisateur à proximité d’une enseigne partenaire. Le réseau social de photos éphémères, qui base donc l’intégralité de son activité sur du contenu visuel, doit encore trouver les moyens de devenir rentable, et ce malgré les très nombreux investissements reçus.

Dernièrement, Snapchat a lancé Memories sur Android et iOS, une fonctionnalité qui permet d’enregistrer des snaps dans une bibliothèque interne à Snapchat et de pouvoir les reposter plus tard. Elle permet aussi de rendre secrets certains snaps.