Opera, connu pour ses navigateurs web, enrichit son catalogue de services d’une nouvelle application : il propose désormais un VPN gratuit sur le Play Store.

opera-vpn

C’est le pendant d’un service disponible depuis près d’un an et demi sur les ordinateurs tournant sous Windows et Mac OS X. Grâce au rachat de la société SurfEasy, en 2015, Opera propose en effet un VPN pour navigateurs de bureau et, depuis le mois de mai dernier, sur iOS. L’idée est donc d’offrir une solution simplifiée, pour mobiles notamment, à ceux qui souhaitent accéder à un réseau privé virtuel permettant notamment de contourner des restrictions géographiques communes dans le monde des services web. Avec l’application publiée ce jour sur le Play Store, Opera propose le même outil sur Android.

opera-vpn-2

Si l’application VPN Gratuit Opera permet à un mobinaute, où qu’il soit, de donner l’illusion de s’être connecté depuis une liste restreinte de pays, qui comprend les États-Unis, le Canada, les Pays-Bas, l’Allemagne et Singapour. Attention toutefois, certains services, comme Netflix, ont clairement fait comprendre qu’ils lutteraient sans merci – même s’il aura bien du mal à tout contrôler – contre l’usage des VPN, qui permettent d’accéder à des catalogues qui n’ont pas été négociés pour l’ensemble des pays dans lesquels il est présent.

Opera, habitué des communications autour de la compression des données, enrichit son application d’un autre de ses chevaux de bataille : la publicité. Alors qu’un ad blocker a été intégré à son navigateur Opera Mini en mai dernier, c’est un « bloqueur de trackers publicitaires pour empêcher les annonceurs de vous suivre sur le web » que l’on retrouve dans cette nouvelle application. Opera promet en outre un chiffrement des connexions (utile pour le cas de connexions à des réseaux WiFi publics) et, surtout, un usage gratuit.