L’application Pokémon Go se met à jour aujourd’hui vers sa version 0.37.0, qui marque l’arrivée du copain Pokémon. C’est aussi une mise à jour qui fait la chasse aux appareils rootés.

28002258140_eaa0b609c8_b

Le copain Pokémon

Chose promise, chose due. Dans la toute nouvelle mise à jour de Pokémon Go, Niantic a intégré la fonctionnalité permettant à un Pokémon de devenir votre compagnon de route. La fonction ne sert pas qu’à sortir l’utilisateur de sa solitude virtuelle, mais également à favoriser les évolutions de Pokémon que l’on ne croise pas souvent.

En effet, ce Pokémon va trouver des bonbons (oui, il peut en trouver deux en même temps) en parcourant des kilomètres avec vous, et vous permettra peut-être ainsi de compléter des évolutions difficiles. Le nombre de kilomètres à parcourir dépend du Pokémon puisque notre Pikachu récupèrera un bonbon pour un kilomètre parcouru, tandis que notre Galopa en trouvera un au bout de trois kilomètres (consultez l’infographie dédiée à ce système de récupération de bonbons). Enfin, notez qu’un Easter Egg permet à votre Pikachu de monter sur votre épaule au bout de 10 kilomètres parcourus.

pokémon-go-1

Pour le reste des modifications, Niantic indique que la sélection des petits Pokémon sur l’écran a été rendue plus facile, qu’un bug a été corrigé concernant l’animation lors de l’éclosion d’œufs, et que la fiabilité de l’application lors de la transition d’un réseau à un autre a été améliorée.
À noter que l’ajout du support pour le Pokémon GO Plus, l’appareil sortant le 16 septembre prochain dans la plupart des pays, a été fait.

Pour obtenir cette nouvelle version 0.37.0 de Pokémon Go, il faut pour le moment passer par APKMirror, en attendant que celle-ci arrive officiellement sur le Play Store.

Pokémon-Go-2

La chasse aux appareils rootés

L’autre nouveauté qui risque d’en agacer certains, c’est la traque de Niantic envers les appareils rootés. Dans le changelog de l’application, il est indiqué que la firme continue de se « concentrer sur l’élimination des robots et scanners de Pokémon GO » et que « les appareils rootés ou jailbreakés ne sont plus supportés par Pokémon GO ».

Mais l’erreur de l’entreprise, c’est de penser que les appareils rootés le sont uniquement pour Pokémon Go, tout comme les développeurs de Snapchat qui ont durci les règles d’utilisation concernant le root. Evidemment, les utilisateurs un peu bricoleurs trouveront rapidement la parade.