D’abord silencieux sur la question, Apple Music affirme aujourd’hui n’avoir aucunement l’intention de se lier à Tidal.

Tidal

Voué à faire cavalier seul. Il y a quelques semaines, des rumeurs distillées par le clan Jay Z avaient fait naître l’hypothèse d’un rachat, dans un avenir relativement proche, de la plateforme de streaming Tidal par Apple Music. Une hypothèse renforcée par les liens qu’entretient Apple avec les artistes de la scène hip-hop, comme en témoigne la récente exclusivité temporaire du nouvel album de Frank Ocean sur Apple Music, ou encore le rachat passé du Beats de Dr.Dre.

Mais Apple a décidé de jeter de l’eau sur les braises. Jimmy Iovine, grand manitou d’Apple Music, a confirmé à Buzzfeed que la marque à la pomme n’avait aucune intention de mettre la main sur Tidal. L’homme a même été un peu plus généraliste en indiquant que la firme « n’a pas l’intention d’acquérir quelconque service de streaming ».

Récemment, Apple s’est félicité d’avoir réussi à convaincre 17 millions de personnes de s’abonner à Apple Music, mais la plateforme reste encore loin derrière Spotify, qui vient de passer la barre des 40 millions d’abonnés payants. De son côté, Tidal ne revendique que 4,2 millions d’abonnés, alors que la cérémonie (pompeuse) d’ouverture de la plateforme nous a laissé croire que le service pourrait rapidement rivaliser avec les grands du secteur.