Fervent défenseur de la protection des données personnelles, Edward Snowden s’est exprimé sur Allo, la dernière application de Google. Et son avis est plutôt négatif.

google-allo-2

Depuis 2013, et la divulgation d’informations classées top-secrètes de la NSA, Edward Snowden se veut grand défenseur des données personnelles. Et autant dire que la sortie de Google Allo a réveillé l’ex-employé de la CIA, qui n’a pas tardé à critiquer la dernière application de messagerie de Mountain View.

Rebondissant sur l’annonce de la disponibilité d’Allo, l’homme s’est fendu du tweet suivant : « Qu’est-ce qu’Allo ? Une application de Google qui enregistre tous les messages que vous envoyez et les rend disponibles aux autorités sur une simple demande ». Il fustige également que l’application ne propose pas le chiffrement de bout en bout par défaut, à l’inverse de WhatsApp par exemple, et que les messages échangés sur la plateforme soient stockés sur les serveurs de Google.

Le mode incognito

En fait, Google propose bel et bien un chiffrement de bout en bout sur l’application. Mais pour cela, il faut passer par le mode incognito, qui est facilement accessible lorsqu’on choisit de lancer une nouvelle conversation.

Son problème, c’est que le mode incognito empêche le fonctionnement de Google Assistant, la fonctionnalité réellement innovante de cette application, puisque Google ne récupère aucune donnée. Sans cela, Google Allo devient une application de messagerie tout à fait basique.

À lire sur FrAndroid : Google Allo est disponible sur le Play Store et nous l’avons testé