DeepMind met son intelligence artificielle au service de la médecine à travers une application mobile. Celle-ci envoie des alertes aux médecins quand les symptômes d’une insuffisance rénale aiguë sont détectés chez un patient.

deepmind-application

DeepMind est la filiale britannique d’Alphabet (maison mère de Google) spécialisée dans l’intelligence artificielle. Cette dernière a conclu un partenariat d’au moins cinq ans avec la Royal Free London NHS Foundation Trust. Cette collaboration vise, entre autres, à mettre à profit les avancées technologiques dans le domaine de l’apprentissage automatique (machine learning) dans le milieu médical.

Ce projet prévoit notamment l’utilisation d’une application mobile destinée aux médecins pour envoyer à ces derniers des notifications dès que l’intelligence artificielle détecte un risque d’insuffisance rénale aiguë auprès d’un patient. Cette maladie se traduit par une diminution importante de la capacité des reins à filtrer les déchets dans le sang. L’objectif de DeepMind est de fournir toutes les informations nécessaires aux médecins pour traiter rapidement les personnes avant que leur état ne se détériore.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Optimiser les traitements

Ladite application s’appelle Streams et a mis un an à être développée. Elle utilise les données collectées par le centre hospitalier et analysées par l’intelligence artificielle de DeepMind. L’initiative devrait débuter début 2017 et a pour but de faciliter le travail du personnel médical. En effet, la filiale d’Alphabet estime que les médecins et les infirmiers sont en quelque sorte abandonnés par la technologie. Elle affirme que la majorité des hôpitaux publics sont encore à utiliser des bipeurs, des faxs et des documents papier.

Par le biais de son application, DeepMind ambitionne ni plus ni moins de révolutionner les pratiques médicales en réduisant drastiquement les délais d’exécution. Sur le long terme, et si ce premier essai est couronné de succès, Streams devrait être élargi à la prévention d’autres maladies liées à la défaillance d’organes.

Sécurité garantie

Le communiqué ajoute également que toutes les données médicales récoltées sont protégées. En outre, toute la partie logicielle de DeepMind ainsi que ses data centers seront soumis à des audits réguliers et minutieux.