En plus de son service de streaming, Prime Video, Amazon lance une nouvelle plateforme dédiée à ses clients Prime et fans d’animation. Celle-ci s’appelle Anime Strike et propose un abonnement à environ 5 dollars par mois.

Entre Anime Digital Network (ADN), Crunchyroll, Wakanim et Netflix, les fans d’animation japonaise pouvaient déjà profiter d’un large choix de services de SVoD. Au travers de catalogues plus ou moins bien fournis, plusieurs dizaines de séries peuvent ainsi être visionnées légalement sur différents supports.

Évidemment, Amazon s’est également lancé dans la partie. En décembre, la firme de Jeff Bezos ouvrait en France Amazon Prime Vidéo, une alternative au géant Netflix. Ce service permet déjà de profiter de certains animes, avec mêmes un petit nombre d’exclusivités.

Mais en 2017, Amazon veut aller plus loin et vient donc de lancer exactement le même service, mais exclusivement dédié aux œuvres d’animation. Cette nouvelle plateforme s’appelle Anime Strike. Sur celles-ci, on peut retrouver des titres très célèbres tels que Death NoteL’attaque des TitansAkame Ga Kill ou encore Blue Exorcist. Des longs-métrages sont aussi intégrés au catalogue et, à cet égard, on peut citer le monument Akira de Katsuhiro Otomo.

Rude concurrence

Anime Strike est réservé aux clients Prime d’Amazon. Techniquement, il s’agit d’un nouveau canal de diffusion qui vient s’ajouter à Amazon Prime Vidéo. Aux États-Unis, ce nouveau service est proposé pour 4,99 dollars par mois, avec une semaine d’essai gratuit. Au pays de l’Oncle Sam, le but est clairement de venir marcher sur les plates-bandes du très célèbre Crunchyroll.

En France, c’est ADN qui semble le plus populaire auprès des amateurs d’animes et qui devrait être le principal concurrent d’Anime Strike. La bataille pour les droits s’annonce rude en 2017 et dans les années à venir.