Qwant, le moteur de recherche français, a lancé une application sur Android et iOS. Le but est toujours de garantir la protection de la vie privée des utilisateurs.

Quand on parle de moteur de recherche, le premier qui vient à l’esprit est évidemment le géant Google. D’aucuns auront peut-être une petite pensée pour Bing et d’autres préfèrent sans doute utiliser DuckDuckGo. Mais il en existe de nombreux autres.

Dans ce secteur, le porte-drapeau français s’appelle Qwant. Ce dernier est un moteur de recherche dont le principal argument est le respect de la vie privée de ses utilisateurs. Autrement dit, le service se positionne en tant qu’alternative à Google qui, pour sa part, collecte les données de navigation de ses internautes pour améliorer la pertinence de ses résultats.

Une app simple et efficace

Or, jusqu’à présent, Qwant se limitait à son site web. Ce n’est aujourd’hui plus le cas, car l’entreprise s’est lancée à la conquête du marché mobile et propose une application sur Android et iOS.

L’interface est très simple à utiliser. On retrouve en effet l’éternelle barre de recherche avec l’icône de la loupe et, petit détail intéressant, Qwant propose une sélection d’application mobile dans le domaine de la navigation web, de la sécurité, des communications ou du stockage de données. L’idée est de permettre aux internautes de protéger chaque aspect de leur présence sur Internet.

Alliance avec Liberty

Enfin, Qwant s’est allié avec le navigateur Liberty. Ce dernier intègre ainsi nativement le service français. Liberty a la particularité de stoker des URL, des mots de passe ou des numéros de carte bancaire sur votre téléphone, de manière chiffrée. Ces informations sont, en outre, protégées par l’identification de la carte SIM et d’un code PIN.

Ainsi, même s’il ne stocke pas de données sur ses serveurs, le navigateur Liberty peut remplir des champs de texte de manière automatique. Pas besoin de tout taper soi-même.

Petit poucet

Qwant est encore loin d’être très connu et ne représentait que 1 % des parts de marché en France au début de l’année 2016. Le développement d’une application, ainsi que la proposition de nouveaux services, semble une étape essentielle pour pouvoir se développer davantage.