Pour empêcher au maximum les cas de suicide chez ses utilisateurs, Facebook fait appel à une intelligence artificielle.

Facebook étend ses outils de prévention du suicide avec l’intégration d’une intelligence artificielle, de sorte que le réseau peut trouver des personnes potentiellement suicidaires qui sont en direct.

Facebook veut protéger ses utilisateurs

Les outils de ce genre sont apparus sur Facebook il y a déjà quelques années. Le réseau social permet ainsi aux utilisateurs de signaler les contenus. Facebook prend à cœur ce sujet, le réseau social ayant déjà eu affaire à des suicides en direct avec Facebook Live.

Pour améliorer sa réactivité et déceler les comportements à risques de ses utilisateurs, la société de Mark Zuckerberg essaie aux États-Unis une intelligence artificielle capable d’identifier les messages sensibles sur les publications et dans les commentaires. C’est bien l’IA qui déclenche l’alerte. Facebook transmet ensuite l’information à son équipe consacrée à ce type de situation pour qu’elle effectue un examen rapide. Enfin, si cela a été jugé nécessaire, l’entreprise contacte les personnes concernées et leur conseille d’appeler un numéro d’aide ou bien des amis de leur liste de contacts.

Cette nouveauté concerne également les Facebook Live. Lorsque qu’une personne partage un live que vous jugez d’alarmant, vous pouvez le signaler grâce à l’option « inquiétude ». Facebook proposera alors directement de l’aide au diffuseur en question.