Uber teste une fonctionnalité qui propose à ses utilisateurs, quand c’est pertinent, de descendre avant la fin du trajet afin d’éviter de faire des détours en voiture. Le but est de permettre d’économiser du temps en arrivant plus rapidement au lieu souhaité.

Lors d’un trajet en Uber, on n’est jamais à l’abri d’un sens interdit ou d’une route bloquée juste avant d’arriver à destination. Le chauffeur du VTC est ainsi contraint de faire le tour du pâté de maisons pour déposer son client à bon port, mais cela représente souvent une perte de temps. Le passager n’aurait-il pas mieux fait de descendre plus tôt et de faire le reste du trajet à pied ?

Pour remédier à ce genre de situation, Uber teste une nouvelle fonctionnalité pour son service Uber Pool (qui s’apparente plus à du covoiturage, quand un Uber X fait office de taxi). En approchant de la destination, l’algorithme de l’application analyse le trajet afin de repérer un éventuel point de largage différent qui éviterait de faire un détour inutile. Si tel est le cas, l’utilisateur reçoit une notification et peut choisir, par exemple, entre une course de 15 minutes, ou un trajet de 10 minutes auquel il doit ajouter une minute de marche. Avec la deuxième option, il arrive plus rapidement à destination.

D’après l’entreprise, cela permettra à tout le monde de réaliser des trajets plus efficaces, aussi bien pour vous que pour l’autre personne qui partage le Uber Pool ainsi que pour le chauffeur.

Cette fonctionnalité a déjà été testée à New York et les retours ont été positifs. Elle se déploie aujourd’hui à Washington DC, à San Francisco et à Los Angeles. On ne sait pas quand l’ensemble des utilisateurs y aura droit.

Uber Uber Technologies, Inc.