Image 3Lorsque certains sont hués par le mond entier pour leur système d’approbation arbitraire, Google se défend d’être claire dans son processus d’approbation. Lorsqu’un développeur propose une nouvelle application sur l’Android Market, celle-ci doit être approuvée par Google avant d’être diffusée sur le market. Google vient d’éclaircir ce processus d’approbation en apportant quelques informations, suite à une enquête de la FCC vis-à-vis de l’App Store d’Apple (rappelez-vous le débat lié à Google Voice). Environ 1% des applications soumises sur l’Android Market ont été enlevées par Google, soit 60 sur 6000. Les raisons de ce bannissement ? Violation de droits et de contrats, caractère sexuel…

Même si l’Android Market n’a rien à envier à l’App Store, surtout sur son système d’approbation, on attend tout de même une simplication de ce processus parfois trop complexe.