WhatsApp cherche à recruter une personne pour s’occuper de la monétisation de sa plateforme. Cela veut-il dire que certaines fonctionnalités de l’application seront payantes ?

Le service de messagerie instantanée WhatsApp a toujours été gratuit pour les utilisateurs. Et, dans l’ensemble, cette vérité ne devrait sans doute jamais être remise en question. Cependant, une offre d’emploi publiée par l’entreprise laisse entendre que certaines fonctionnalités futures pourraient être payantes.

En effet, WhatsApp cherche quelqu’un pour prendre en charge « les efforts de monétisation » menés par la plateforme. En tant que directeur ou directrice de la croissance et de la monétisation, la future recrue aura pour mission de « mener la conceptualisation, le développement et le lancement de fonctionnalités innovantes ».

Plusieurs hypothèses plausibles

Ces éléments laissent ainsi croire que WhatsApp songe à proposer des options payantes à ses utilisateurs. On peut également penser que cette monétisation ne concerne que de la publicité, ou alors que l’application souhaite proposer des services tiers à ses inscrits qui permettraient, par exemple, de réserver un trajet en Uber ou de commander des bouquets de fleurs directement depuis WhatsApp. La plateforme toucherait ainsi une commission.

La monétisation de WhatsApp représente un enjeu majeur. L’application compte plus d’un milliard d’utilisateurs et Facebook, la maison-mère, a tout intérêt à en tirer profit comme elle le fait sur son service principal qui est, quant à lui, à plus de deux milliards d’inscrits.