Facebook savait déjà grâce à la récolte de vos données que Snapchat était sur une mauvaise pente.

Si nous savions depuis des mois que Snapchat reculait face à Instagram, la mauvaise nouvelle est récemment tombée : Snapchat continue de perdre beaucoup d’argent et doit trouver une solution. Les Spectacles n’ont pas réussi à faire remonter la pente et nous doutons que l’arrivée d’un drone compatible soit réellement un bon investissement. Mais ce à quoi nous n’avions pas pensé, c’est que Facebook pouvait avoir connaissance des difficultés de son rival, bien des mois avant ces dernières déclarations, et cela grâce à ses propres utilisateurs.

C’est le Wall Street Journal qui a révélé comment Facebook utilisait les données d’utilisation, grâce à son application de sécurité VPN Onavo Protect. C’est de cette manière que la société de Zuckerberg s’est rendu compte que Snapchat était de plus en plus désertée. Cela s’explique notamment avec l’arrivée des Stories d’Instagram, qui n’est en fait qu’une copie de ce que proposait déjà Snapchat. Ce ne serait pas la première fois que Facebook utilise cette méthode. Celle-ci aurait aussi joué dans le rachat de WhatsApp.

Bien sûr, cette technique peut sembler déloyale. La façon dont les données des utilisateurs sont utilisées pose problème puisqu’elle se sert de ces informations pour contrer, voire anéantir la concurrence. Il est possible également qu’avec Protect, Facebook viole les règles de l’App Store en récoltant des données qui ne sont pas pertinentes pour l’utilisation de l’application.

Facebook serait à la limite de l’abus de position… Comment faire face à un tel géant qui peut en plus savoir avant tout le monde qui racheter, et comment prendre de l’avance sur ses concurrents ?

À lire sur FrAndroid : Snapchat perd toujours beaucoup d’argent et les lunettes Spectacles n’y changent rien