Google vient d’ajouter quatre nouvelles fonctionnalités à son application dédiée aux professionnels, Google Apps Mobile Management. Il est désormais possible d’effacer un compte inactif, le gérer les réseaux WiFi EAP, de bloquer les téléphones compromis et d’accéder à de nouvelles informations sur les téléphones eux-mêmes.

google apps business

Dans un billet de blog (en anglais) posté sur la partie Entreprise de son site, Google annonce l’arrivée de quatre nouvelles fonctionnalités destinées à aider les entreprises qui autorisent leurs employés à utiliser leurs terminaux mobiles comme outil professionnel (une pratique connue sous le nom de BYOD pour Bring Your Own Devices). Google, bien conscient que cette pratique « n’est plus une tendance mais une réalité dans le monde travail » vient donc d’ajouter quatre nouvelles fonctionnalités à son application Google Apps Mobile Management afin de mieux avoir la main sur les comptes professionnels installés sur des téléphones personnels. Les voici.

La première fonctionnalité dévoilée, intitulée « Inactive account wipe » permet de mettre en place des règles précises sur un compte professionnel afin de le supprimer automatiquement si ce dernier n’a pas été synchronisé depuis un nombre de jours prédéterminé. Cela permettra notamment aux entreprises d’éviter d’avoir affaire à des failles de sécurité lorsqu’un employé a perdu son téléphone et qu’il ne l’a pas signalé ou lorsqu’il change de smartphone et n’efface pas son compte de son ancien téléphone.

Deuxième nouveauté, et toujours dans la sécurité, Google a ajouté la possibilité de mettre en place des règles pour détecter les terminaux mobiles compromis. Si un téléphone ou une tablette semble vouloir être rootée ou qu’un utilisateur désire installer une ROM custom, il sera possible de bloquer automatiquement l’appareil en question.

Les deux dernières nouvelles fonctionnalités introduites permettent enfin le support du protocole EAP pour le WiFi (ce qui réjouira les administrateurs réseaux) et la possibilité d’accéder à des informations propres au téléphone via une interface dédiée (en image ci-dessous) telles que le numéro de série, l’IMEI, le MEID, l’adresse MAC du WiFi, la version du kernel, de connaître l’opérateur téléphonique ou encore de savoir quel compte a la main sur l’appareil.

google apps entreprise info mobile

Toutes ces nouveautés sont accessibles pour les administrateurs via admin.google.com (il faut naturellement avoir souscrit à une offre professionnelle de Google) ou en passant par l’application dédiée (et gratuite) Google Apps Device Policy.