Les funérailles de Quickoffice n’ont pas encore eu lieu, mais qu’importe : la priorité est aujourd’hui, pour Google, l’amélioration de ses applications de bureautique sur appareils mobiles. Son application dédiée au traitement de texte et son tableur sont déjà prêts pour Android L.

Docs

Seuls les plus assidus se sont déjà lancés dans l’installation d’Android L sur leur Nexus 5 ou Nexus 7, seuls appareils pour le moment compatibles avec la preview d’Android L, la prochaine mouture de l’OS de Google. Mais qu’importe, Google est déjà sur le front et commence à préparer ses applications maison pour Android L, à commencer par sa suite d’applications office, composée de Docs (traitement de texte), Sheets (tableur) et Slides (présentations). L’application précise Docs, dont la mise à jour n’a pas encore été déployée, est désormais compatible avec Android L, et bénéficie de nouvelles fonctionnalités comme d’un design un peu plus flat.

Sheets

Dans le sillage de l’interface d’Android L, l’application de Google arbore les aplats de couleurs propres au Material Design désormais de mise. Outre la compatibilité avec les documents Microsoft Office apportée aux applications il y a quelques jours, on remarque que Google a choisi de ne laisser apparaître qu’un petit nombre d’icônes sur la barre située en haut de l’écran (le reste a migré dans les paramètres des applications) et que, pour créer un nouveau document, un bouton flottant est désormais de la partie. C’est ce type de touche mouvante que Google avait déjà montré lors d’une démonstration à la Google I/O, en s’appuyant sur l’application Appels. L’application Sheets adopte le même comportement, notamment au niveau du fameux bouton flottant permettant de créer une nouvelle feuille de calcul.

Docs offre des possibilités d’éditions poussées, intégrant notamment des packs linguistiques plus complets offrant plus de possibilités lors de la correction automatique des textes. De même, de nouvelles formules intègrent l’app Sheets, tout comme le remplissage automatique de cellules, offrant aux deux apps la possibilité de rivaliser un peu plus efficacement avec la suite Office de Redmond. Bonne nouvelle également pour le tableur : il accueille désormais la création de graphiques. La possibilité d’éditer des documents issus des outils Microsoft est toujours de mise, avec des interactions plus précises avec Google Drive.

Tout cela est disponible sous forme d’APK, en attendant la mise à jour officielle qui devrait être disponible d’ici peu : ici pour Google Docs et là pour Google Sheets. Ci-dessous, vous retrouverez les applications dans leur version actuellement disponible sur le Play Store.