Depuis vendredi 26 décembre dernier, les Chinois ne peuvent plus accéder à Gmail. Le gouvernement chinois nie en être responsable, mais Google affirme que le problème ne provient pas de son côté.

gmail

Après Google Maps, Google Docs, Google Drive et bien entendu le moteur de recherche Google, c’est au tour de Gmail de ne plus être accessible en Chine. Si l’on en croit la page de Transparence des informations mise en place par Google, le service n’est plus accessible depuis le 26 décembre dernier. Interrogé par Reuters, un représentant de Google basé à Singapour indique : « Nous avons vérifié et il n’y a rien qui cloche de notre côté ». De son côté, et avec sa langue de bois traditionnelle, le gouvernement chinois précise ne pas être au courant de du blocage de Gmail. Hua Chunying, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinoises précise : « La Chine a toujours accueilli et supporté les investisseurs étrangers qui exercent une activité légale ».

gmail bloque chine

Depuis le mois de juin dernier – et le 25e anniversaire des manifestations de la place Tian’anmen —, le gouvernement chinois a pourtant tout fait pour restreindre l’accès à Gmail. Le service de messagerie de Google n’était ainsi accessible que par l’utilisation d’applications tierces utilisant les protocoles IMAP, POP et SMTP. Maintenant qu’un pare-feu a été mis en place, le seul moyen pour les Chinois d’accéder à Gmail et aux services de Google d’une manière générale est d’utiliser un VPN.

google services bloque chine

Cette interdiction d’accéder à Gmail n’est pas seulement un nouveau moyen de brider la liberté d’expression en Chine. Elle ferme aussi les portes du marché Chinois à Google, qui ne peut non seulement plus proposer ses services en Chine, obligeant les consommateurs chinois à se tourner vers d’autres services, mais lui bloque également la possibilité de commercialiser des appareils Android dotés de Google Apps. La Chine réalise un coup double : non seulement elle restreint un peu plus la liberté d’expression dans ses frontières et élimine dans le même temps un concurrent de taille pour ses entreprises nationales.