Google déploie actuellement une nouvelle version de Google Maps. Elle apporte quelques petites améliorations ergonomiques à l’application, et cherche à enrichir de photos les points d’intérêt qu’elle mentionne.

Maps

Il est encore un peu tôt pour obtenir une version hors-ligne de Google Maps compatible avec le guidage vocal. Tout cela n’interviendra qu’à l’automne mais, en attendant, l’application de Mountain View continue de s’enrichir. En témoigne sa dernière mise à jour, répondant au numéro de version 9.10.0. Rien de révolutionnaire au programme, mais quelques petits détails qui peuvent faire la différence.

La première nouveauté à noter concerne l’affichage d’une échelle dans les cartes. Dans la précédente version de Maps, celle-ci n’apparaissait qu’en cas de zoom ou dézoom dans une carte, tandis qu’il est désormais possible de choisir de la maintenir affichée en permanence. Un point réellement appréciable pour mesurer d’un coup d’œil la distance approximative qui sépare l’utilisateur du lieu qui l’intéresse. Toujours dans les paramètres, on note que la fonction « secouer pour commenter », auparavant activée par défaut, est désormais décochée d’office ; il semblerait en effet que certains mobinautes, notamment les cyclistes un peu secoués pendant leurs trajets, aient trop souvent vu la fonctionnalité se déclencher seule.

Autre nouveauté à retenir, cette fois au rayon des points d’intérêt. On a vu il y a peu l’accent être mis sur les photographies personnelles des mobinautes, à utiliser dans les services Google, et c’est bien ce dont il est question ici. Vient ainsi d’apparaître un bouton permettant d’uploader des photographies depuis les galeries photo de lieux, mais aussi depuis l’affichage de clichés précis en plein écran. Il est désormais possible de signaler des photos inappropriées.

Enfin, comme il l’a fait récemment avec les événements de l’utilisateur (« Mes événements » à taper dans la barre de recherche pour en retrouver l’adresse), Google est désormais capable de s’appuyer sur les informations relatives aux locations de voitures de l’utilisateur. Difficile pour l’heure de vérifier si l’option, repérée dans le code de l’application par Android Police, est bel et bien fonctionnelle, n’ayant aucune réservation en attente. Maps devrait en tout cas être capable de proposer les lieux de récupération et de retour des véhicules.

Ces dernières nouveautés sont en cours de déploiement. Si toutefois vous préférez tester la nouvelle version de Maps avant qu’elle n’arrive sur votre téléphone, en voici l’APK officiel.