Certains utilisateurs ont vu apparaître un nouveau bouton dans le menu de Google Now On Tap. Dédié au partage, celui-ci permet de réaliser des screenshots sans avoir à trouver la bonne combinaison de boutons tout en apportant un certain avantage esthétique.

google-now-on-tap

De base, pour réaliser un screenshot sur Android, il faut appuyer sur le bouton de mise en veille et celui servant à baisser le volume. Cette manipulation peut néanmoins demander une certaine gymnastique sur certains d’appareils – typiquement les ZenFone 2 ou les derniers LG qui ont décalé la gestion du volume à l’arrière – tandis que d’autres encore – chez Samsung par exemple – proposent leur propre combinaison de touches. Afin d’unifier un peu plus cela, Google essaye actuellement une nouvelle méthode, entièrement logicielle puisque intégrée à Google Now On Tap (présent depuis la Developer Preview d’Android M).

Du partage d’écran plus qu’une capture ?

Pour réaliser cette manipulation, il faut ouvrir Now On Tap en maintenant appuyé le bouton Home (le cercle) sur Android 6.0 Marshmallow, puis appuyer le bouton de partage situé en bas à gauche de l’écran. La fenêtre habituelle s’ouvre alors, proposant d’envoyer la capture d’écran par le biais d’une autre application. Toutefois, cette capture ne sera pas enregistrée sur votre téléphone comme c’est le cas habituellement, vous obligeant à utiliser la fonction « Upload to Google Photos » d’abord et à la partager ensuite si vous souhaitez en conserver une trace.

Des screenshots plus beaux

En dehors de l’absence d’enregistrement et du temps de manipulation un peu plus long, cette méthode prodigue un résultat légèrement différent de ce que l’on obtient avec la combinaison de touches physiques. En effet, contrairement à cette dernière manipulation, les captures obtenues en passant par Google Now On Tap affichent une barre de statut et une barre de navigation vierges. De quoi éviter que l’attention ne soit détournée de l’information principale contenue dans l’image.

screenshots-now-on-tap-androidpolice

Screenshots par AndroidPolice

Une fonction encore en test

Tout le monde n’a pas encore accès à cette nouvelle fonctionnalité. Pour en profiter, il est tout d’abord nécessaire d’avoir un terminal sous Android 6.0 Marshmallow, ainsi que la version 5.7.13 (ou plus) de l’application Google (disponible sur APKMirror), mais il vous faudra être américain et avoir également un peu de chance. En effet, seuls certains « élus » tirés au sort par Google voient cette fonctionnalité sur leur terminal.