Vous n’en pouviez plus de discuter avec vos amis sur WhatsApp, Facebook Messenger, Skype, Telegram, Line, Twitter, Hangout ou WeChat ? Réjouissez-vous ! Google Allo est maintenant disponible.

allo-duo-messenger-hangouts

Mise à jour du vendredi 23 septembre à 10h : l’application Allo est enfin disponible sur le Play Store français !

Comme l’avait deviné Evleaks en début de semaine, c’est aujourd’hui que Google a officialisé le lancement de son nouveau service de messagerie, Google Allo. Il s’agit de la deuxième application de conversation présentée à Google IO par le géant de la recherche, en même temps que Google Duo, le concurrent de Facetime sorti cet été. Ce matin sur son blog officiel, Google a annoncé la disponibilité de Google Allo sur le Play Store pour Android et l’App Store d’Apple pour iOS. L’application est toujours en cours de déploiement et peu encore apparaître indisponible sur le Play Store, mais un apk a déjà été partagé sur le site APKMirror.

 

Inscription : SMS et compte Google

Une fois l’application téléchargée et installée, l’inscription au service est plutôt simple. On est d’abord invité à rentrer son numéro de téléphone, puis à le confirmer par un code envoyé par SMS. Google Allo déclenche ensuite l’appareil photo pour demander un selfie, mais on peut passer l’étape ou choisir une image stockée sur l’appareil. Une fois l’inscription terminée, on arrive au menu principal de Google Allo qui nous incite à inviter notre liste de contact à rejoindre le service en leur envoyant un SMS, ou à démarrer une conversation avec Google Assistant, le remplaçant de Google Now.

 

Google Assistant, au centre de l’expérience

Le concurrent de Google à Apple Siri et Microsoft Cortana est enfin là, en tous cas sous sa forme textuelle. En attendant Google Home qui nous permettra de vraiment interagir avec le nouvel assistant,  l’intégration de Google Assistant est plutôt réussie dans Google Allo.

Google Allo assistant cinéma

Google Assistant n’est pour le moment disponible qu’en anglais seulement, mais il a bien accès à tout le savoir de Google, même en dehors des pays anglophones. Il est par exemple possible de lui demander le programme des salles de cinéma de Toulouse. La conversation avec Google Assistant se fait de façon très fluide grâce aux « réponses intelligentes » proposées après chaque réponse de l’assistant. Par exemple après avoir choisi le film « War Dogs », l’application me proposait de demander des informations sur le casting du film, de voir le trailer ou de regarder des images.

Google Assistant, comme Google Now avant lui, a également l’avantage de se souvenir du sujet de conversation. Par exemple il suffit de demander « Pictures » sans préciser le sujet pour que l’assistant comprenne que l’on souhaite voir des images du film précédemment choisi. Un détail qui rend la conversation beaucoup plus crédible, instinctive et vivante. Google Assistant embarque également tout un tas de petites fonctionnalités comme des mini-jeux permettant de passer le temps. L’assistant sait par exemple jouer au Morpion, au Solitaire ou créer des quizz.

Google Duo jeu avec google assistant

 

Une arrivée trop tardive ?

Malheureusement, en dehors de l’intégration plutôt réussie de Google Assistant, Google Allo ne propose pas grand-chose susceptible de faire changer de services les utilisateurs de Facebook Messenger, iMessages ou WhatsApp. En dehors du Brésil, des États-Unis et de l’Inde, l’application ne gère pas la synchronisation des SMS et même dans ces pays, cette synchronisation semble passer par les serveurs de Google.

Google Allo conversation

Comme WhatsApp ou Line, le service repose sur l’association de votre compte avec votre numéro de téléphone et ne fonctionne donc que sur un seul système à la fois. Impossible de configurer Allo sur sa tablette Android et espérer une synchronisation des conversations, l’application se déconnectera tout simplement du premier appareil au moment de la connexion avec le second.

Pour le reste, Google Allo fait dans le classique : double accusé (de réception et de lecture), envoi de sticker, envoi d’émoji, partage de photos ou de plans. Pour les conversations audio ou vidéo, il faudra passer par Google Duo, mais Google Allo propose quand même l’envoi de message audio préenregistré en maintenant appuyé sur l’icône micro.

 

Google stockera vos messages

Quand Google a annoncé Google Allo à sa conférence des développeurs, l’éditeur a surtout mis en avant le mode incognito qui permet une discussion temporaire et sécurisé par un chiffrement de bout en bout. Ce mode propose de régler la durée du chat avant son expiration, mais les paramètres nous semblent un peu pauvres puisqu’on n’a aucun choix entre 1 heure et 1 jour.

Google Allo incognito 2

 

Pour les conversations en dehors du mode incognito, Google avait promis un soin particulier apporté à la confidentialité des messages. Le géant ne devait par exemple pas conserver les messages sur ses serveurs. Finalement, le géant est revenu sur cette décision comme le révèlent nos confrères de The Verge. Google stockera tous les messages envoyés en dehors du mode incognito tant que l’utilisateur ne les supprime pas de lui même. D’après Google, ce choix a été fait pour améliorer les réponses de Google Assistant et les performances du système de messagerie.

 

Le prochain Google+ ?

L’avenir de Google Allo va maintenant dépendre de son succès sur le store d’Android et d’iOS. Google aura fort à faire en développement et en marketing s’il veut réussir à percer sur ce marché où les acteurs sont nombreux et la concurrence forte. Sinon, il y a de fortes chances qu’Allo soit relégué au même rang que Google+, dans l’ombre de la concurrence.

À lire sur FrAndroid : Google Allo se montre déjà : quelles sont les fonctionnalités à attendre ?

 



Votre avis

Nous somme curieux de connaître votre avis sur Google Allo.