Le géant du web sort une nouvelle version de son application d’appels vidéo, apportant une amélioration significative de la qualité des appels. Parallèlement, le responsable technique de Duo a confirmé l’arrivée prochaine d’une nouvelle version d’Allo, le WhatsApp de Google.

googleduo

Alors que l’on apprenait il y a peu que Google+ était plus populaire que Google Allo, Duo, le FaceTime de la firme de Mountain View, s’offre une mise à jour vers sa version 5.0. Est-ce que les nouveautés apportées par cette mise à niveau majeure réussiront à imposer Duo au grand public ?

Une qualité d’appel grandement améliorée

Justin Uberti, le responsable technique de Google Duo, a dévoilé par le biais d’un tweet les changements apportés par la version 5.0 de l’application. La qualité de la vidéo apparaît en tête de liste et a été grandement améliorée d’après M. Uberti. Avec elle viennent une inscription simplifiée, une rotation de l’appareil photo fluidifiée et des bugs audio résolus.

Afin d’étayer ses propos, le technical lead de Duo a également posté un graphique représentant la qualité vidéo des appels en fonction du temps. Difficile de savoir d’où sortent ces données, mais l’important reste de ressentir cette amélioration lors de l’utilisation de l’application.

Télécharger Google Duo 5.0

La mise à jour n’est pas encore arrivée sur le Play Store, mais le fichier APK est d’ores et déjà sur APKMirror.

Google Allo sera également mis à jour prochainement

Difficile de s’y retrouver avec les applications de messagerie de Google en ce moment. Entre Hangouts, Messenger, Google Allo et Google Duo, on ne sait plus où donner de la tête et le choix de ne pas tout centraliser dans une seule application semble étrange de la part de l’entreprise californienne.

En attendant, Justin Uberti a confirmé l’arrivée prochaine d’une nouvelle version d’Allo. Qui sait, peut-être intégrera-t-elle enfin la gestion des SMS ainsi qu’une version française de Google Assistant ?

À lire sur FrAndroid : Vidéo : Google Allo, focus sur les fonctionnalités incontournables… et manquantes