Google tente un coup de poker pour s’imposer sur le marché du streaming musical en fusionnant les équipes de YouTube Music et de Google Play Musique.  Un indice qui pourrait présager une fusion des applications en elles-mêmes.

Oui, elle était facile celle-ci.

Selon The Verge, Google vient de lancer une nouvelle étape de son projet d’application musicale Google unique avec la fusion des équipes de Google Play Musique et de YouTube Music.

Une décision logique et attendue

Cette nouvelle était attendue depuis quelque temps déjà puisque Google avait fusionné les équipes marketing des deux applications pour négocier avec les différents labels et les artistes. Un représentant de Google a ajouté :

La musique est très importante pour Google et nous évaluons comment combiner nos offres musicales pour offrir le meilleur produit possible à nos utilisateurs, partenaires musicaux et artistes. Rien ne va changer pour les utilisateurs aujourd’hui et nous allons bien évidemment informer tout le monde avant n’importe quel changement.

Notons par ailleurs que les deux services partagent un seul et même abonnement.

En finir avec une concurrence interne sur le domaine du streaming musical…

Deux applications ayant le même but, c’est une idée assez déroutante de Google qui se concurrence lui-même et il l’a bien compris. Même si c’est une habitude chez Google avec ses applications de messagerie par exemple avec Messenger et Google Allo — pour ne citer qu’elles –, des applications toutes deux développées par Google et partageant un but commun.

On peut donc penser que la firme de Mountain View commence peut-être à se demander si une seule application ne serait pas mieux et la fusion des deux équipes travaillant sur ces applications nous donne un premier indice sur l’avenir de Google Play Musique et YouTube Music.

… Pour contrer la concurrence extérieure ?

Avec une concurrence qui prend de plus en plus de place et Google Play Musique qui peine à s’imposer sur le marché face aux géants que sont Spotify, Deezer ou encore Apple Music, Google espère surement que la fusion de ces deux applications mènera à une montée tant attendue de l’utilisation du service musical qui pourra s’appuyer sur l’image de YouTube. La plateforme de vidéo est après tout la plus utilisée pour écouter de la musique, même si YouTube Music n’est pas non plus extrêmement utilisée aux États-Unis.

À lire sur FrAndroid : Spotify, Deezer, Apple Music et Play Musique : comment bénéficier des meilleures offres ?