À l’occasion de la Google I/O 2017, Google a confirmé qu’Assistant allait évoluer. Désormais, on peut communiquer avec l’IA à l’écrit, une méthode bien plus discrète dans les transports par exemple.

Depuis son lancement, Google Assistant vise la communication vocale naturelle. Le but est de rapprocher au maximum les discussions avec l’IA de celles que nous pourrions avoir avec d’autres humains. Mais cette interaction vocale n’est pas toujours discrète, ce qui peut être embêtant dans les endroits publics très peuplés.

Google l’a compris et annonce aujourd’hui que Google Assistant pourra désormais communiquer plus discrètement. Au lancement, un bouton en forme de clavier permettra en effet de passer en mode « textuel » afin de poser des questions à l’assistant à l’écrit, à l’instar de ce qu’il est déjà possible de faire dans Google Allo. Idéal pour vous renseigner discrètement sur les meilleurs traitements contre la Chlamydia dans la salle d’attente bondée de votre médecin.

Comprenant que le moment peut être gênant, Google Assistant adaptera également sa façon de communiquer. Plutôt que de répondre de façon vocal, il se adoptera lui aussi la communication textuelle.

Avec l’usage habituel et Google Lens, ce sont donc 3 méthodes différentes qui permettront d’interagir avec Assistant. Une réponse complète à Bixby en somme…