Vous êtes vous déjà retrouvés devant une montagne de redirections en cliquant sur un simple lien ? La version 64 de Google Chrome les bloquera enfin.

Google Chrome

Il faut parfois savoir se mettre en pause et apprécier un fait simple : Internet est fantastique. Le réseau nous permet d’accéder aussi bien à nos amis lointains qu’à la somme de l’intégralité des connaissances à travers le monde.

Problème étant qu’y accéder n’est pas nécessairement de tout repos. Internet est aussi une économie complexe régie majoritairement par la publicité. Et parfois, celle-ci s’avère plus qu’abusive.

Chrome 64 bloquera les redirections automatiquement

Nous avons tous connu ça, particulièrement sur mobile : après avoir cliqué sur un lien, nous nous retrouvons devant une tonne de redirections non voulues masquant la page ciblée. Celles-ci nous mènent souvent à une page indiquant faussement un virus, essayant de nous faire installer une application infectée.

Avec la version 64 de Google Chrome, le développeur a décidé d’en finir comme il l’annonce sur le blog Chromium. Lorsque des redirections de la sorte seront détectées, le navigateur se contentera d’afficher un pop-up en bas de page prévenant de leur blocage.

Google Chrome

Toujours plus de blocage d’ici la version 65

D’autres contenus abusifs seront également bloqués à terme pour la version 65 — comme les pop-up qui, au clic sur la croix, ouvrent plusieurs pages de publicité. D’ordre général, tout ce qui ne se comporte pas comme il le devrait sera bloqué.

Mais pourquoi de tels comportements existent ? Bien souvent, les sites en eux-mêmes sont moins en cause que leurs régies publicitaires. Ceux-ci sont en effet généralement dus à des iframe de tierces parties (annonceurs par exemple) devenus vérolés.

Google semble enfin avoir pris conscience du problème de sécurité que cela pouvait poser. L’intégration de son propre bloqueur de publicité doit également aller en ce sens, même s’il pourrait poser d’autres problèmes économiques importants.