Google Chrome version 66 bloquait automatiquement l’autoplay sur le son et la vidéo, ce qui a conduit plusieurs sites (et notamment des jeux en ligne) à ne plus fonctionner correctement. Face à l’ire des développeurs, il fait machine arrière… pour le moment.

Il est parfois nécessaire de simplement sortir une mise à jour pour en constater l’impact. Celui-ci peut-être positif… mais aussi très négatif, et il faut savoir rapidement réagir auquel cas.

Chrome version 66 présentait un blocage plus agressif des vidéos et sons en lecture automatique. Un changement bienvenu pour les utilisateurs, mais pas nécessairement les développeurs eux-mêmes qui sont vite montés au créneau.

Google Chrome version 66 revient en arrière

En effet, cette mise à jour a eu l’effet de tuer certaines applications en ligne, et notamment des jeux et animations pour lesquels le son et la vidéo font partie intégrante de l’expérience.

Face à l’ire des développeurs, Google déploie en ce moment la mise à jour 66.0.3359.181 sur son application de bureau qui retourne tout simplement en arrière et enlève une partie des changements opérés.

Plus précisément, il s’agit des changements liés à l’API Web Audio qui ont été retirés. Les autres modifications ont été conservées.

Envers et contre tout

Celle-ci est-elle pour autant morte ? Pas vraiment : elle sera redéployée, dans l’exacte même forme, à partir de la version 70 prévue pour octobre. Ici, Google n’a pas vraiment mis d’eau dans son vin ; il a plutôt choisi de laisser du temps aux développeurs pour s’adapter au changement en mettant à jour leurs codes.

Problème étant que les développeurs ont gagné du temps… mais pas de la compréhension. Bien impossible pour la grande majorité d’entre eux de trouver le ton, ou les fonds, nécessaires à mettre à jour leurs vieux sites. C’est donc un pan d’histoire d’internet qui risque d’être oblitéré, mais celui-ci mérite d’être oublié semble dire Google par cette décision.