Après avoir annoncé la feature à la Google IO 2016, le partage d’app payantes est maintenant officiellement lancé. Une application, ou un autre contenu acheté sur le Play Store, peut être partagée sur 6 comptes liés. Tout du moins si la manipulation est autorisée par son créateur.

play-store

Depuis deux jours le Contrat relatif à la distribution sur Google Play a été modifié. Conformément à l’annonce de la firme de Mountain View, le Play Store supporte le partage d’application. Ce partage s’applique dans le « cadre familial » , qui consiste au regroupement de plusieurs comptes. Six personnes, membres d’une même « famille » (en fait, personnes qui appartiennent à une famille, même sans lien de parenté), peuvent maintenant profiter de la même application achetée une fois.

L’article 5.4 du contrat du Google Play Store l’explique clairement :

Vous accordez à l’utilisateur une licence non exclusive, mondiale et d’une durée illimitée afin de lui permettre d’exécuter, d’afficher et d’utiliser le Produit sur son Appareil. Par « utilisateur », nous entendons également, sans s’y limiter, un groupe familial, c’est-à-dire un responsable de famille et les membres de sa famille, dont les comptes sont regroupés. Sur Google Play, un groupe familial est soumis à des limites raisonnables destinées à prévenir tout abus des fonctionnalités de partage du groupe. Les utilisateurs d’un groupe familial peuvent acheter un seul exemplaire d’un Produit (sauf pour les transactions via une application et les abonnements, qui ne peuvent pas être partagés), et le partager avec les autres membres de leur famille appartenant à ce groupe familial.

Une fonction intéressante mais avec une contrainte

Il subsiste cependant un inconvénient de taille pour ceux qui veulent en profiter dès maintenant. Il faut en effet souscrire à un plan Famille sur Play Musique d’après les instructions de Google. Pour rappel, cela permet de profiter du service sur 6 comptes différents pour moins de 15 euros par mois. Une fois les comptes affiliés, ils peuvent désormais profiter chacun d’un même achat.

Quant au contenu concerné, il s’agit ni plus ni moins de tous les contenus proposés sur le magasin, soit la musique, les films, les livres mais aussi les applications. A l’exception des achats dans l’application et des abonnements à un service. En ce qui concerne les applications déjà achetées, le développeur est libre de la rendre partageable ou non. Toutes les applications publiées sur le Play Store après la date du 2 juillet seront obligatoirement partageables.