Zynga, on en parlait il y a quelques jours, connaît de sérieux problèmes économiques. Cela ne les empêche pas de mener des procès de droits d’auteur pour des raisons… insolites. Ils poursuivent les développeurs de « Bang with friends app » pour avoir utilisé les termes « with friends ».

Kixeye-Launches-Zynga-Countersuit-Claims-Predatory-Actions-2

L’application « Bang with friends », originellement sur Facebook, consiste à regarder quels amis sont « ouverts » à une proposition (c’est à dire ont l’application) puis à signaler si vous êtes intéressés. Si vous l’êtes, vous verrez s’ils le sont et vice-versa. Ensuite, l’application vous envoie un  mail pour vous le signaler, et l’idée est de finir… enfin bref le nom veut tout dire.

Zynga, de son côté, possèdent une gamme d’applications intitulées Hanging, Scramble ou encore Words… with friends. Arguant d’un conflit de droits d’auteurs, ils veulent donc poursuivre l’application et la faire changer de nom.

bwf

D’un côté, on comprend que « BWF » puisse inquiéter Zynga. En effet, que penser si les joueurs des jeux Zynga, cherchant d’autres variantes d’un jeu « With friends », tombent sur BWF ? La surprise risque d’être grande et il est probable que certains accusent sans avoir fait attention Zynga d’être à l’origine de cette autre application, pour le moins gênante.

D’un autre côté, justement, est-elle vraiment gênante ? Le style de l’application est radicalement différent. Le logo n’a rien à voir avec les autres applications Zynga et les images d’information sont non seulement assez explicites mais, en plus, n’ont rien à voir avec le type d’images montrées par Zynga sur ses applications. Et puis en France (ou dans les pays non-anglophones en général) l’application peut tromper, mais dans tous les pays anglo-saxons, ils ont parfaitement connaissance du terme « Bang », et ne risquent pas de se tromper.

Seule explication possible : Zynga veut éviter que les gens cherchant ses applications « with friends » risquent de tomber sur des applications qui les intéresseraient plus. En effet entre un jeu Zynga et une application d’organisation de rendez-vous sexuels entre contacts Facebook… On vous laisse d’ailleurs le plaisir d’aller chercher vous-même cette application gratuite sur le Play Store. Mais attention, rechercher « with friends » ne vous montrera pas l’application. Quand on vous dit que cette poursuite de droits d’auteurs est bizarre !