Les jeux de zombies, ça ne manque pas. C’est le moins qu’on puisse dire, il y en a partout. Quand The Walking Dead (version PC) traite le sujet sous la forme d’un point & click scénaristique, c’est déjà surprenant. Zombies ate my friends reprend le principe d’un jeu sans action et scénarisé, mais sur un plan très humoristique cette fois.

zombiesatemyfriends

Au début de Zombies ate my friends, « les zombies ont mangé mes amis », pour les moins anglophones d’entre vous qui n’ont pas à s’inquiéter car le jeu est traduit de manière correcte, vous débarquez dans une ville infestée de zombies. Vous commencez le jeu en rencontrant un pilote d’hélicoptère affaibli qui vous envoie chercher sa compagne d’aventures.

C’est ainsi que vous vous retrouvez à parcourir la ville. Le gameplay est simple, intuitif et permet de s’attarder volontiers sur les détails. Vous parcourez des « tableaux » dans lesquels vous cliquez sur les objets ou les personnages, plus ou moins morts, afin d’interagir avec. Un point & click donc, où l’on retrouve les dialogues à choix multiples. Parfois assez incongrus comme la première réponse possible du premier dialogue avec Violette.

zombiesatemyfriends2

De la même façon que dans le jeu The Walking Dead sur PC, vos choix détermineront vos gains. Mais cette fois il s’agit plus classiquement d’argent, d’expérience pour votre personnage, et parfois d’objets. A vous de faire les bons choix et de prendre votre temps pour ratisser les lieux que vous visitez afin de gagner davantage d’argent et d’expérience.

Un bon jeu, donc l’ambiance graphique rappelle fortement Plants VS Zombies, et avec un gameplay à la The Walking Dead. De quoi ravir les amateurs de zombies, et tous ceux d’aventure en général. Attention toutefois, chaque action nécessite un peu d’énergie, que vous récupérez peu à peu et via certains gains. Il est possible qu’il ne soit pas adapté à une séance de jeu prolongée.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Le jeu est gratuit, ce qui ne peut que vous encourager à l’essayer. Il vous faudra un Android 2.3 et 44 Mo d’espace libre pour ce faire.