Il y a beaucoup de shoot’em’up sur le Play Store, et beaucoup sont dans un genre rétro assumé. Super Psycho Cycle vient s’ajouter à la liste.

spc

Shiny box ne révolutionnera pas le genre avec Super Psycho Cycle. Le jeu reprend les principes de base d’un shoot’em’up, sans rien inventer. Vous contrôlez un motard énervé qui va affronter ce qui semble être toute l’armée des Etats-Unis vu la quantité de véhicules et d’hélicoptères. Vous tirez dessus à l’AK47, ce qui est plutôt dévastateur apparemment. En fait le jeu se constitue d’un scoring, c’est à dire que le but est d’atteindre le score le plus grand possible.

Précisons que la fin du jeu arrive quand vous le décidez, en appuyant sur le bouton « Exit » car vous êtes invincible. Vous faire toucher vous fait perdre votre multiplicateur de score, et réduit donc vos gains durant un temps. Une « nitro » se recharge à intervalles réguliers, en fait l’équivalent d’un bouclier et d’une bombe combinés, vous protégeant et nettoyant l’écran lors du prochain coup que vous prendrez.

spc2

Graphiquement le jeu tient la route, justement, dans son style pixelisé propre aux jeux se donnant une ambiance « retro », sans en être vraiment vu le fourmillement de détails et des textures vieillies, mais trop fournies pour être réellement retro. Un style un peu à cheval qui réussit plutôt bien. Il n’y a bien que cela d’original (et réussi) dans ce jeu. Pas d’armes, seulement trois véhicules différents dont deux qu’il faut débloquer pour une petite fortune, l’argent étant gagné en fonction du score. Pas non plus de bonus en jeu, assez peu de projectiles différents. On ne peut pas dire que ce jeu est très original, mais le classique qu’il fait, il le fait bien.

Un seul problème en termes d’interface : si vous passez le doigt sur le panneau « Exit » en bas à droite, vous quittez, même si vous êtes en train de diriger la moto, il faut donc diriger la moto en appuyant un peu devant elle, mais plus vous êtes avancé sur l’écran plus le multiplicateur monte vite. Le panneau devient donc vite assez ennuyeux. En dehors de ce détail le jeu est très bon, tant qu’on n’attend pas de lui plus que ce qu’il n’est : un shoot’em’up sans fin, facile et récompensant avant tout le scoring.

spc3

Si vous voulez l’essayer il est gratuit, et plutôt peu exigeant : un Android 2.2 et 14 Mo d’espace.