Depuis 2009, Adictiz s’est offert des millions de joueurs, démarrant sur le réseau social Facebook, puis s’exportant sur les plateformes mobiles iOS et Android. Les lancers de chiens trouvant rapidement leurs limites, la firme lilloise s’est décidée à faire courir son toutou dans un véritable jeu mêlant plateforme et runner, Paf le Chien Run Run.

Paf le Chien Run Run

Le scénario de Paf le Chien Run Run est simple : Paf en a eu assez de recevoir de coups de pieds, et le voici qui fugue. En chemin, il croise un boucher à qui il dérobe un collier de saucisses – sapristi. C’est donc avec un boucher au trousses que courra le chien, dont le but sera de mener sa course le plus loin possible. Voilà pour la partie runner, tandis que pour son aspect plateformes, vous devrez, lors de votre périple, sauter par-dessus des obstacles pour ramasser des pièces et des bonus, détruire des murs (ce qui vous ralentit, attention danger !) et remplir des missions qui vous permettront de passer au niveau supérieur. Le tout dans un style très cartoon propre à séduire les petits et les plus grands, puisque le jeu fonctionne sur un gameplay bien connu des joueurs mobiles.

Paf le Chien Run Run

Là où portent nos réserves, c’est plutôt sur la monétisation du jeu. Le directeur du développement business d’Adictiz, Alexis de Charentenay, ne s’en cache pas : « on cherche à faire du volume ». Il s’agit donc de proposer un jeu en freemium, gratuit à l’achat, et où les niveaux supplémentaires seront payants, et où il sera possible d’acheter des bonus. Les 50 premières étapes du jeu devraient cependant être gratuites, laissant une certaine marge de manoeuvre à ceux qui ne souhaitent pas mettre la main au porte-monnaie et les partages sur les réseaux sociaux, omniprésents dans le jeu, resteront optionnels. Il faut dire qu’Adictiz a déployé les grands moyens : neuf mois de travail et une équipe réunissant au moins 5 personnes en permanence, une sortie simultanée sur Android et iOS, une version prévue par la suite sur Windows Phone 8, et même un lancement à l’international (Space Dog Run en anglais, Katsch der Hund Run en allemand)… De bonnes raisons de ne pas mentir aux mobinautes : un investissement de la sorte devra d’une manière ou d’une autre être rentabilisé, surtout s’il faut se donner les moyens de faire connaître le jeu à l’international.

Paf le Chien Run Run

Quoi qu’il en soit, adeptes du paiement in-app ou pingres du mobile, Paf le Chien Run Run promet une expérience de jeu sympathique, sans grande originalité mais avec un petit côté addictif qui pourrait bien en séduire plus d’un. Le titre sortira en fin de semaine prochaine sur iOS et Android, gratuitement, donc.

Edit : disponible !