Si vous êtes actuellement en caleçon devant devant votre PC ou votre mobile, il ne vous aura pas échappé que la hausse soudaine des températures marque enfin le début des (vraies) vacances. Mais voilà, à quelques jours du départ, survient toujours la délicate question de ce qu’il faut installer sur son smartphone pour éviter de s’ennuyer dans les moments de creux. Pas de panique, nous vous avons concocté un petit guide de 10 jeux pour avoir toujours quelque chose à faire, que ce soit pendant le voyage, durant les chaudes soirées d’été ou sur la plage.

Capture-d’écran-2014-07-01-à-14.26.02

 

Pendant le voyage :  objectif zéro ennui

VVVVVV

Sorti il y a quelques semaines sur Android, VVVVVV est le jeu idéal à avoir sur son smartphone ou sur sa tablette pour ne pas voir le temps passer. Il s’agit d’un jeu de plateforme « à l’ancienne » dans lequel on contrôle le Captain Viridian dans une dimension étrange. Peu ou pas d’ennemi, ici, il s’agit avant tout de dextérité, de réflexe et d’un peu de mémoire. C’est un jeu résolument hardcore, mais les graphismes minimalistes et surtout les superbes musiques d’ambiance (de la chiptune de très grande qualité) vous feront passer entre deux et trois heures vraiment merveilleuses. Un bijou.

Plague Inc

Vous avez terminé VVVVVV lors du voyage aller ? On a encore ce qu’il faut pour le retour. A l’origine un jeu flash très populaire, Plague Inc n’a été adapté que très récemment sur mobiles. Ici, il est question de faire le mal, puisqu’on va demander au joueur de créer un virus, de le faire muter et surtout de le propager au maximum d’hommes et de femmes possibles dans le but pur et simple (et jouissif) d’éradiquer l’humanité. Plague Inc est bourré d’humour noir, s’avère très rapidement addictif et a été parfaitement adapté sur pour les mobiles.

Out There

Dernier jeu capable de vous tenir en haleine sur une période relativement longue : Out There. C’est un jeu d’exploration spatiale unique en son genre puisqu’il n’y a aucun combat. Le but est ici simplement de survivre et surtout d’atteindre un point précis de la galaxie. Pour se faire, il faut voyager de système solaire en système solaire, explorer les planètes pour trouver des ressources afin de retaper et réapprovisionner son vaisseau, rencontrer des intelligences extraterrestres (qui ne parlent pas le même langage que vous) et découvrir de nouvelles technologies. Durant chaque phase de voyage, un petit texte bien écrit – un peu à la façon des livres dont vous êtes le héros – viendra expliquer au joueur ce qui s’est passé. Avec, parfois, des décisions cruciales à prendre : faut-il visiter cette étrange planète métallique ou l’ignorer ? Activer les réacteurs dans cette bulle d’hydrogène ou attendre ? Out There est très difficile, ne propose pratiquement pas d’action et est avant tout réservé à ceux qui aiment l’aventure, l’évasion et le rêve. Mais n’est-ce pas le but des vacances, après tout ?

 

Une fois sur place : objectif lâcher le portable

Ruzzle Adventure

Vous êtes arrivé et l’objectif de vous séparer le plus possible de votre téléphone ? Vous avez raison, et il est possible de concilier jeu et déconnexion d’Internet. Ne vous fiez pas vraiment à son nom, Ruzzle Adventure ne reprend que le principe de la grille de lettre du premier épisode. Il n’est pas question ici de se battre contre un véritable adversaire, mais plutôt d’enchaîner des niveaux avec différents objectifs. Trouver une dizaine de mots en quelques coups, faire tomber des bonus dans la grille, trouver un moyen de détruire des lettres persistantes, etc., etc. Les vétérans du premier Ruzzle ne le trouveront pas trop dur, les autres y verront là un moyen de se distraire de manière intelligente quelques minutes par jour et dans tous les cas, il est possible de n’y jouer qu’une poignée de minute – entre la sieste et la plage – avant de passer à autre chose.

Monument Valley

Les vacances, c’est aussi le moment de se cultiver. Et plutôt que d’accompagner vos beaux-parents dans ce trépidant musée de l’histoire du poulpe bio de Gonnesse-sur-Plage, on vous conseillera de rester dans la voiture pour finir Monument Valley. Car le jeu de Ustwo vous permettra de vous initier à la peinture de Escher, cet artiste néerlandais dont la particularité a été de réaliser des tableaux aux constructions impossibles. Un principe que reprend Monument Valley dans ses niveaux de plateformes, souvent impossibles du point de vue de la logique, mais qui se résolvent toujours avec un peu de bon sens. Et puis c’est toujours plus fun que ce musée qui sent la crevette.

Rayman Fiesta Run

Dix minutes à perdre en attendant le bus ? C’est peut-être le moment de sortir Rayman Fiesta Run, dont l’univers coloré et bon enfant colle parfaitement à l’ambiance estivale. Suite directe de l’excellent Jungle Run, Rayman Fiesta Run reprend son principe de runner rapide et complet et y ajoute quelques subtilités supplémentaires. Possibilité de passer d’une profondeur de niveau à une autre, course poursuite, possibilité d’équiper les personnages d’objets, etc., etc. Ajoutez à cela une direction artistique de toute beauté, une musique qui donne la pêche et vous avez là le compagnon idéal de vos moments creux de cette longue période de glande.

Ridiculous Fishing

Ce soir, ce n’est pas vous qui êtes de corvée pour faire la bouffe ? Alors en attendant que les saucisses finissent de cuire sur le barbecue, pourquoi ne pas lancer une petite partie de Ridiculous Fishing ? L’univers se prêtera parfaitement à cette fin d’apéro. Ici, on incarne un simple pêcheur un peu vieillissant et barbu, comme on en voit tant sur les ports de pêche traditionnels. Sauf que sa méthode de pêche est du genre particulière. En effet, lorsqu’il lance son hameçon, le joueur doit aider le crochet à éviter tous les poissons qu’il rencontre lors de sa descente. Mais lorsque l’hameçon touche le fond, alors il faut alors tenter de ramasser le plus de poisson possible à la remontée. Et une fois sorti de l’eau, notre bon pêcheur prend son flingue et essaye de buter un maximum de faune marine. C’est très fun, l’ambiance est particulièrement second degré, bref, c’est l’idéal quand le petit rosé frais de 19 heures commence à monter doucement à la tête.

Pocket Trains

Dernière application toujours pratique quand on 5 minutes devant soi, Pocket Trains vous propose de gérer une compagnie de chemin de fer à travers le monde. Créer ses lignes de chemin de fer, acheter des wagons et des locomotives, rendre ses trajets le plus rentables possible et diversifier ses cargaisons font partie des quelques activités qui vous rappellent que c’est finalement ce bon vieux système capitaliste qui vous autorise à profiter des vacances.

 

Durant l’apéro : objectif jouer ensemble

Space Team

Il est 18 heures passées et tout le monde est autour de la table avec quelques bouteilles fraîches et une bonne platée de gâteaux apéro. Las, vous avez épuisé tous les sujets de conversation et le suivant tombera inévitablement soit sur les Roms soit sur l’actualité de votre vie sexuelle (ce bouton sur la lèvre n’est pas arrivé tout seul, que je sache). Bref, les esprits commencent à s’échauffer – aidés en cela par cette boisson jaune fortement anisée – et c’est pile-poil le bon moment de demander à tout le monde d’installer Space Team sur son téléphone. Space Team, c’est le jeu de société porté sur les smartphones. C’est un jeu multijoueur uniquement en local où propriétaires d’iPhone et d’Android peuvent jouer ensemble. Le principe ici est de former un équipage de vaisseau spatial et d’activer les bonnes manettes au bon moment. Le souci, c’est que les ordres qui s’affichent sur votre écran sont destinés à une autre personne. Et que les ordres en question ne sont pas du genre facile à dire. « Active le Boulzitron ! », « Passe le lazerator 4000 à 3 ! », « Désactive l’aéroglissotron ! », « Secouez tous votre portable, il y a un champ d’astéroïde !». Space Team est déjà très fun quand on est sobre, mais il est encore meilleur à quatre ou cinq quand les verres sont vides.

Bam Fu

La soirée est bien avancée et c’est l’occasion de lancer un petit jeu de société. Las, en bon vieux geek digne de ce nom, si vous avez bien pensé à emmener votre tablette, vous avez en revanche complètement oublié le Jungle Speed. On ne va pas vous blâmer pour ça, vous êtes quelqu’un qui a réellement le sens des priorités. Profitez-en donc pour télécharger Bam Fu, un des rares jeux sur mobile jouable à plusieurs sur le même appareil. Sur la tablette (ou téléphone, mais c’est plus compliqué sur un petit écran) s’affichent des galets de couleurs. Et chaque joueur possède une couleur. Le but du jeu est alors de taper sur les galets pour qu’un maximum de ceux-ci passent à votre couleur. Le joueur qui donné sa couleur à une majorité remporte alors la partie. Comme pour le Jungle Speed, le véritable jeu se déroule en fait en dehors de l’écran puisque le but sera alors de donner des coups de coudes, de doigts ou de pincer les adversaires pour qu’ils ne colorent pas à votre place les précieux galets. Notez que le jeu est gratuit de base, mais que le mode trois et quatre joueurs ne se débloque qu’avec un achat in-app.